Viva For Life 2022 débute ce samedi : quelles nouveautés ?

L’événement caritatif est pour la première fois organisé à Bertrix, en province de Luxembourg.

viva for life
© RTBF
Diffusion le 17 décembre à 20h20 sur La Une

Par ces temps de crise écono­mique, personne n’est dupe: le chiffre officiel de quatre-vingt mille enfants pauvres en ­Fédération Wallonie-Bruxelles est forcément sous-estimé. Raison pour laquelle la poursuite de l’opération caritative Viva For Life a toute son importance. Depuis sa création en 2013, les près de quarante millions récoltés ont en effet permis de ­financer 258 institutions et 924 projets, à travers du recrutement de personnel et de la prise en charge, permettant en outre d’augmenter la capacité d’accueil de nombreux organismes. ”Les dons constituent donc une aide précieuse pour ces ­associations, qui peinent elles-mêmes à garder la tête hors de l’eau”, a indiqué Renaud Tockert, l’administrateur délégué de Cap 48, qui espère faire mieux que le record (7.512.346 euros) de l’an dernier.

Et pour y parvenir, l’événement innove. Géographiquement d’abord, puisque après Liège, Charleroi, Nivelles, Tournai et Bruxelles, Bertrix est la première ville de la province de Luxembourg à ­accueillir toute l’équipe. Une commune wallonne très motivée, qui aura patienté cinq ans après le dépôt de sa candida­ture pour voir débarquer l’équipe de la RTBF. La place des Trois Fers accueillera par ailleurs un nouveau cube, avec une scène placée au-dessus de l’habituel ­studio de verre, pour offrir plus de proximité entre animateurs, artistes, ­invités (dont Yannick Noah) et public. Comme l’an dernier, le trio formé par Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Marco Leulier s’enfermera pendant six jours et autant de nuits, ils seront privés de nourriture solide, et assureront ­challenges, défis et jeux. Fanny Jandrain, elle, sillonnera la Wallonie en motor­home, et les anciens animateurs (Cyril ­Detaeye, Adrien Devyver, Sébastien Nollevaux et Raphaël Scaini) seront de passage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité