Intervilles devrait revenir en 2023 et voici comment Nagui compte réformer l'émission

Pour les 60 ans d'Intervilles, Nagui et France Télévisions devrait faire revivre la célèbre émission, non sans y apporter quelques modifications.

Intervilles en 2009
Plateau d’Intervilles, en 2009 ©BelgaImage

2023 marque-t-il le retour d'Intervilles, tout pile pour fêter les 60 ans de l'émission? C'est en tout cas le projet de Nagui, qui devrait à la fois produire et présenter le programme, avec à ses côtés l'animateur Bruno Guillon. Le contrat doit encore être signé mais a priori, c'est en bonne voie d'aboutir. Les téléspectateurs devraient donc à nouveau voir ces affrontements mythiques entre deux villes présélectionnées. Le présentateur phare de France 2 le confirme officiellement ce vendredi 16 décembre lors d'une interview à Pure Médias, tout en expliquant les défis que cela représente.

«Il y aura une vachette... mais pas de vachette»

Afin d'assurer un retour en bonne et due forme d'Intervilles, Nagui a du pain sur la planche. Il explique par exemple qu'il va falloir faire attention aux règles de parité, qui n'existaient pas auparavant, bien au contraire. «Quand des femmes étaient candidates, c'était souvent ridicule avec des épreuves de t-shirts mouillés pour que l'on voie des fesses et des seins sans jamais l'avouer», explique-t-il. Autre problème hérité du passé de l'émission: le traitement des animaux. «Il est hors de question pour moi qu'un animal souffre, périsse ou soit maltraité pendant une émission. [...] Qui n'évolue pas ? Intervilles aussi doit vivre avec son temps», assure Nagui. Que deviendra donc la célèbre vache de l'émission? «Il y aura une vachette... mais pas de vachette», dit-il en souriant, tout en restant laconique à ce sujet.

Il confirme également qu'il n'y aura pas de direct, par manque de moyens. Le lieu du tournage est encore gardé secret mais Nagui précise que l'«on partirait sur une programmation en prime time de plusieurs numéros, dont le nombre n'est pas encore défini. L'idéal est que l'émission soit diffusée toutes les semaines l'été». Le détail doit encore faire l'objet d'une approbation formelle et l'animateur ne s'avance pas plus sur ce point. Pour le reste, Nagui attend que le contrat soit bel et bien signé. Quant à ceux qui espéraient le retour d'une autre émission mythique, «Jeux sans frontières», sa réponse est claire et nette: «non, ce n'est pas d'actualité».

Sur le même sujet
Plus d'actualité