Douleurs articulaires : comment les soulager ?

Michel Cymes s’entoure de trois patients pour parler de l’arthrose et compagnie.

douleurs articulaires
© Adobe Stock
Diffusion le 13 décembre à 21h00 sur France 5

En cette ère de sédentarité et de télétravail, nos articulations ont la vie dure, très dure. Le docteur Michel Cymes avance ­même des chiffres affolants: plus d’une personne sur deux, dans nos contrées, serait en souffrance au niveau des ­hanches, du dos, des genoux ou des épaules. Largement de quoi s’interroger en compagnie d’une équipe médicale spécialisée dans les douleurs articulaires, le temps d’une émission qui a convoqué trois patients afin de mieux illustrer le long processus de soulagement impliquant un programme spécifique. Car, non, ces maux-là ne sont pas une fatalité, même si les remèdes magiques se font attendre.

Farida, 62 ans, vit un calvaire en raison d’un surpoids qui rend chaque mouvement difficile, pour ne pas dire périlleux. Catherine, de son côté, s’est presque “habituée” à des douleurs qu’elle connaît depuis deux décennies: elle parle aujourd’hui de son corps comme d'”une ­prison”, alors qu’elle ne peut plus ni ­travailler ni s’adonner à sa grande passion qu’est la danse. Arnaud, lui, n’a que 37 ans, il est consultant informatique mais ne bouge pas de chez lui depuis que le confinement l’a contraint à travailler à domicile: plus les semaines s’écoulent, plus ses articulations le lâchent. Par où commencer? Dans les trois cas, la réponse est la même: changer son mode de vie. Bien sûr, chaque traitement est différent, mais l’entraînement physique et les habitudes du quotidien constituent des clés. Réapprendre à bouger, améliorer ses postures ou même adapter son alimentation: les experts qui entourent Michel Cymes apportent des solutions sur-mesure, tandis que des sportifs de haut niveau - la sprinteuse Christine Arron et le nageur Frédérick Bousquet - y vont de leurs ­conseils personnels. Rien qu’en les écoutant, la douleur s’atténue déjà un peu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité