Polnareff chante Polnareff : la soirée-événement sur France 2

Le chanteur exilé revient avec un best of déguisé et chante avec son hologramme à la recherche de ses meilleures années.

Michel Polnareff
© Prod.
Diffusion le 6 décembre à 21h10 sur France 2

Il ne faut pas croire tout ce qu’on raconte. ­Présenté par Warner Music comme “l’événement musical de l’année”, “Polnareff chante ­Polnareff”, nouvel album de l’auteur de Lettre à France paru ce 18 novembre, n’est qu’une collection de reprises de ses classiques interprétés en formule piano/voix. Avec du bon et du très mauvais. Après le flop de son dernier album studio “Enfin” (2018), Michel Polnareff, 78 ans, ne pouvait pas se fendre d’un simple best of pour promouvoir sa nouvelle tournée qui passera par Forest National le vendredi 30 juin. Faute de nouvelles chansons dans son ordinateur, il a donc choisi la relecture de son propre répertoire.

Mais là où Dutronc et Dutronc ­apportent un vent de fraîcheur à des chansons qui font partie du patrimoine culturel, Polnareff n’arrive que trop rarement à sublimer ses propres classiques. Ce disque et ce retour sur scène, c’est pour mes proches, justifie-t-il. Moi si je devais partir, je ne le regretterais pas spécialement. Mais j’ai mon petit Louka (son fils de 11 ans - NDLR). Pour lui, je me dois de rester là le plus longtemps possible. France 2 a déroulé le tapis rouge pour cette soirée en prime qui attise toutes les curiosités. C’est que ­Polnareff n’a pas sa langue en poche et est plutôt rare en télé. Entre évocation de sa carrière sur fond d’archives inédites et hommages rendus par des artistes qui interpréteront son répertoire entourés d’un orchestre live composé de 13 musiciens, l’émission s’annonce prometteuse. Pour prolonger l’album “Polnareff chante Polnareff” et cette idée qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, le chanteur exilé interprétera aussi des duos avec… son double en voyageant dans le temps grâce à la technologie du “deepfake sur hologramme”. Il retrouvera donc le Polnareff fougueux et baroque de 1968 pour Le bal des Laze, le beatnik de 1969 pour La poupée qui fait non ou l’athlète bodybuildé et bronzé aux UV californiens de 1989 pour Goodbye Marylou.

Riche d’une vingtaine de dates, la tournée 2023 de Michel Polnareff débutera le 24 mai au Palais Nikaïa de Nice. La scène sera centrale et le spectacle sera divisé en deux parties, une avec Michel Polnareff seul, en piano-voix, l’autre où il sera entouré de musiciens. Les places pour le concert de Forest National du 30 juin sont déjà en vente. Le prix? Entre 69 et 119 euros. Gloups.

https://www.youtube.com/watch?v=BzA6mnM3dfg

Sur le même sujet
Plus d'actualité