Découverte de la véritable Saint-Tropez avec ses habitants

Le village le plus célèbre de la Côte d’Azur scruté au fil des quatre saisons. People, s’abstenir.

Saint Tropez
© Adobe Stock
Diffusion le 30 novembre à 21h10 sur France 3

Il y a ceux qui répètent que “c’était mieux avant”, que Saint-Trop’ n’est plus que l’ombre d’elle-même ­depuis qu’on y paie des sodas à 12 euros, que les yachts bouchent la vue sur la baie et que même les stars ont déserté ses hôtels mythiques nommés Byblos ou La Ponche. Et il y a les autres, ceux qui continuent à regarder le village avec ­tendresse, sans oublier son illustre passé mais en appréciant ses charmes d’aujourd’hui. Ses habitants et ceux qui y travaillent, par exemple, font partie de cette seconde catégorie. Et ce sont eux qui ont intéressé les équipes de Faut pas rêver, parties à la rencontre des hommes et des femmes protégeant et chérissant la région de Saint-Tropez comme on prend soin de son propre jardin. Des gens qui la connaissent par cœur, et pour cause: ils y vivent durant quatre saisons.

Durant une année entière, Carolina De Salvo a multiplié les rencontres. Elle a notamment suivi la route de Carolina et Tanguy qui, chaque hiver, partent à la chasse à la truffe dans les collines de Canjuers. Elle a papoté avec Renaud, un brasseur dont la spécialité consiste à créer de nouvelles saveurs en allant cueillir des ingrédients dans l’arrière-pays. Elle a croisé le chemin de Nicolas et Alexandre, pompiers de l’air qui transpirent aujourd’hui plus que jamais. Elle a aussi fait la connaissance de Lionel, champion du monde de plongée qui fait découvrir ses spots préférés dans les calanques.

Et même au cœur de la saison brûlante, alors que les touristes débarquent dans le coin par hordes entières, elle a suivi ­Anna, Hugo et Tony, chargés de réguler le trafic des bateaux XXL qui n’ont droit qu’à trente petites places par an dans le célèbre port. L’apothéose? Un survol des parages en hélicoptère, le temps d’une virée “vue du ciel” qui met des paillettes - on n’y échappe pas - plein les yeux.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité