Bonjour Sagan : retour sur le mythe flamboyant de l'autrice de Bonjour Tristesse

Le film revient sur Bonjour tristesse, premier best-seller de l’après-guerre et pierre angulaire d’une légende qui continue de captiver.

Françoise Sagan
© BelgaImage
Diffusion le 30 novembre à 22h55 sur Arte

Son premier roman, Bonjour tristesse, paru en 1954, est un livre sensation - à l’époque, on disait “scandale”. Une notion qui a évolué avec le temps dans le milieu littéraire mais qui a toujours plu aux éditeurs qui y voient une publicité gratuite. Du vacarme médiatique suscité par le roman, signé par une jeune fille de 18 ans d’apparence très comme il faut, Françoise Sagan rappelle qu’il est surtout le résultat d’un “accident parisien”. Elle rappelle aussi qu’elle a écrit Bonjour tristesse comme ça, en passant, et sans rien en attendre. Les moments les plus savoureux du film sont d’ailleurs dans les archives où Sagan s’adresse aux journa­listes avec cet air léger et nonchalant qui a fait son style faussement superficiel et réellement profond. Ponctué par des images du film qu’Otto Preminger a tiré du livre et des extraits lus par Catherine Deneuve, Bonjour Sagan souligne la modernité d’un texte qui évoque - déjà - la liberté sexuelle et la valse au soleil des corps qui se rencontrent et s’aiment sans craindre le regard moral. Jeune vedette adorée par la télévision, people avant les people, Sagan passe sa vie à répondre à des questions qui l’ennuient (son argent, son amour de l’amusement, son image…) même si, de réponse en réponse et sans s’en apercevoir, elle entame là la construction de son propre mythe.

https://www.youtube.com/watch?v=Qjw6ZkNUb7c

Sur le même sujet
Plus d'actualité