Les téléspectateurs belges boycottent-ils la Coupe du Monde ?

Après des appels à boycotter la Coupe du Monde, les premiers chiffres des audiences sont particulièrement positifs pour les diffuseurs et annonceurs.

Les téléspectateurs belges boycottent-ils la Coupe du Monde ?
©Belgaimage

Au lendemain du premier match des Belges dans cette Coupe du Monde, les premières audiences tombent. Ce mercredi soir, la rencontre Belgique-Canada a rassemblé 1.180.000 téléspectateurs. Le pic a été constaté en fin de match avec 1.275.000 supporters devant leur téléviseur. En termes de part de marché, cela place la RTBF en pole position des audiences puisque sept téléspectateurs sur 10 regardaient les Diables.

Sur Auvio, le match a même atteint un record historique pour une compétition sportive avec 379.000 visions en direct.

Lire aussi : Coupe du Monde 2022 : la réaction géniale de Lukaku sur le penalty arrêté par Thibaut Courtois (VIDÉO)

C’est moins que les autres Mondiaux

Mais que disent ces quelques chiffres ? Pour les comprendre replongeons-nous dans les compétitions précédentes. Lors de la Coupe du Monde en 2018, la Belgique affrontait en match d’ouverture le Panama. Il avait rassemblé 1.446.898 spectateurs. Mais surtout, il avait permis à la RTBF d’atteindre 87,5% de part de marché. Un niveau jamais atteint depuis 1997, année où les premières données audiométriques étaient rendues disponibles. Et ces chiffres étaient d’autant plus spectaculaires qu’à l’époque, le match se déroulait à 17 heures, et non à 20 heures comme celui de ce mercredi soir. Mais en plus, il ne tenait pas compte des Belges rassemblés devant les écrans géants.

Quatre ans plus tôt encore, en 2014, pour le retour des Diables dans la compétition la plus prestigieuse, le match qui avait lancé leur campagne, face à l’Algérie, avait mobilisé 1.490.124 téléspectateurs sur la Une (75,3% de part de marché). Il s’agissait alors du record d’audience à l’occasion d’un match des Diables à la Coupe du Monde.

À lire aussi : Coupe du Monde 2022 : six bonnes raisons de soutenir les Diables Rouges

Pour ce qui est du record historique, il faut remonter à ce funeste match perdu 1-0 face à la France dans le cadre de la Coupe du Monde de 2018. 1.646.213 téléspectateurs avaient suivi ce match sur leur petite lucarne.

Ces quelques chiffres confirment que l’engouement autour des Diables reste mesuré. Mais les dernières éditions ont montré que les audiences augmentent à mesure que le tournoi avance. Alors des records pourraient-ils tomber ? Rien n’est moins sûr. Mais un élément se dégage bel et bien: le boycotte que certains appelaient de leurs voeux depuis plusieurs mois n’a pas lieu.

Et cela se remarque même pour les autres matchs retransmis sur la RTBF. L’affiche d’ouverture Qatar-Equateur a rassemblé 442.013‏ téléspectateurs. Il s’agit du troisième programme de la journée derrière les JT de RTL et de la RTBF. Même constat ce mardi soir, où ils étaient 446.247 à suivre le match France – Australie. La veille, avec 358.668 téléspectateurs, l’affiche Sénégal – Pays-Bas se classait quatrième.

Lire aussi : Combien vaut la coupe du monde ? Voici tout que vous devez savoir sur ce trophée

Et ailleurs ?

Le constat est le même en France. Alors que diffuseurs et annonceurs redoutaient voir les audiences dégringoler, c’est tout l’inverse. Le premier match de l’équipe de France a ainsi été suivi par 12,5 millions de personnes. La meilleure audience depuis 2021. Ce soir-là, pour placer un spot publicitaire de 30 secondes sur TF1, il fallait compter 245.000 euros selon une information du Monde.

Mais cette tendance ne se constate pas dans tous les pays. En Allemagne par exemple, le match d’ouverture de la Mannschaft n’a rassemblé que 10 millions de téléspectateurs (59,7% de PDM). Une véritable contre-performance lorsque l’on sait qu’en 2018, pour leur premier match, les Allemands étaient plus de 26 millions devant leur téléviseur (81,6% de PDM). Les appels au boycott semblent être largement suivis en Allemagne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité