Coupe du Monde 2022 : Belgique-Canada, l’heure de la génération rodée ?

Les Diables entament leur campagne de Coupe du monde face à un adversaire sans complexe.

les diables rouges avant la Coupe du monde au qatar
© PhotoNews
Diffusion le 23 novembre à 20h00 sur La Une

Cette fois nous y sommes. La ­Belgique fait son entrée dans le controversé Mondial qatari face à une équipe canadienne méconnue. Et pour cause: c’est seulement la deuxième fois que les Canucks parviennent à se hisser jusqu’en phase ­finale. Trente-six ans après son apparition à Mexico, l’équipe emmenée par John Herdman arrive sans complexe et n’en sera que plus dangereuse. Sur une pente ascendante, elle reste sur une belle demi-finale en Gold Cup (l’équivalent nord-américain de l’Euro) en 2021, et peut compter sur une génération dorée dont Alphonso Davies et Jonathan ­David, tout comme les Brugeois Tajon Buchanan et Cyle Larin, seront les fers de lance. De quoi en faire l’équipe chouchou du public si les choses se passent bien.

Côté belge, la dynamique est moins flamboyante. Le chantier défensif qui aurait dû être lancé bien plus tôt par l’architecte Martinez a pris du retard et l’incertitude plane sur la composition de la ligne ­arrière. Entre des vétérans qui ont du mal à cacher leur âge et leurs successeurs qui ont à peine reçu la chance de s’exprimer, les Diables affichent une fébrilité indigne du niveau d’une telle sélection. Devant aussi, on s’interroge. Alors qu’il ne touchait plus terre il y a quatre ans, Eden Hazard enchaîne coups durs physiques et camouflets de son coach au Real Madrid. Quant à Romelu Lukaku, il est annoncé indisponible à l’heure d’écrire ces lignes. Bref, il y a de quoi se faire du souci et on n’avait plus entamé un tournoi international avec autant de doutes. Mais n’oublions pas que nous pouvons compter sur le meilleur gardien et le meilleur milieu du monde mais aussi sur un collectif parmi les plus rodés du plateau. Et on sait qu’en noir-jaune-rouge, c’est toujours l’union qui fait la force.

À lire aussi : Coupe du monde 2022: le meilleur et le pire scénario pour les Diables Rouges

Sur le même sujet
Plus d'actualité