Trente ans après, les Inconnus sont de retour à la télévision avec " Tous Inconnus "

Les Inconnus reviennent à la télévision avec Tous Inconnus qui sera diffusé lundi soir sur TF1.

Les Inconnus sont de retour
Tous Inconnus © TF1

Trente ans après avoir marqué la télévision du début des années 1990, les Inconnus reviennent lundi soir sur TF1 pour une émission au cours de laquelle leurs sketches cultes, d' "Auteuil, Neuilly, Passy " aux " Chasseurs ", seront interprétés par d’autres stars.

Revoir ces sketches joués par d’autres " est très troublant : c’est très plaisant et, en même temps, on se sent dépossédé" , a confié l’un des trois humoristes, Didier Bourdon, lors de la présentation du programme à la presse en octobre.

Tous Inconnus (21h10) est une fiction de deux heures dans laquelle les Inconnus jouent leur propre rôle, mais dans une réalité parallèle où tout le monde les a oubliés.

Fil rouge de cette fiction, le trio interprète une série de saynètes qui introduisent 19 des 180 sketches créés dans son émission à succès " La télé des Inconnus ". Elle était diffusée de 1990 à 1993 (sept numéros au total) sur la chaîne rivale de TF1, Antenne 2, devenue France 2.

Dans ces sketches, leurs personnages sont repris par une soixantaine de personnalités, dont les comédiens François Berléand, Isabelle Nanty ou Patrick Chesnais, les YouTubeurs McFly et Carlito, les rappeurs JoeyStarr et Soprano, la chanteuse Helena Noguerra ou le footballeur Adil Rami.

Je suis un peu un vieux fossile, il y avait des noms que je ne connaissais pas" , s’est amusé un autre membre du trio, Bernard Campan (64 ans). " Certains que j’ai eus au téléphone me disaient qu’ils avaient très peur " de se frotter à ces personnages, passés dans la culture populaire, a assuré le troisième Inconnu, Pascal Légitimus (63 ans, comme Bourdon).

" Politiquement correct "

Ces dernières années, une nouvelle génération a en effet connu ces sketches via YouTube. Légitimus a même raconté que sa fille ado ignorait qu’il avait fait partie d’un groupe de comiques si connus, et que ce sont ses copines qui le lui avaient appris.

Les sketches ont été tournés à l’identique (mêmes décors, costumes, dialogues). Parmi eux, " C’est toi que je t’aime ", " Les sectes ", " Rap-tout " ou " Tournez ménages ". Dans la fiction, le trio joue avec les codes de l’époque et du " politiquement correct ", qui ont changé en 30 ans, selon Bourdon: " Aujourd’hui, on aurait peut-être du mal " à faire certains sketches, comme " Biouman " ou " Les infirmières ", dans lesquels ils étaient déguisés en Japonais et en Antillaises. " Ca nous a un peu frotté la cervelle: est-ce qu’on pourrait écrire ‘le black’ aujourd’hui dans un sketch? ", s’interroge-t-il. " Moi j’ai le droit de le dire!" , l’interrompt en souriant Légitimus, d’origine guadeloupéenne. " C’est idiot, c’est le contraire de l’humour" , reprend Bourdon. " On était populaires de Sarcelles à Neuilly. Le mal est dans l’oeil de celui qui regarde" .

En sommeil, le trio n’envisage pas de revenir à la télévision avec de nouveaux sketches.

En revanche, Bourdon et Légitimus voudraient remonter sur scène, mais pas Campan. " Ce serait trop casse-gueule; au mieux on dirait ‘C’est aussi bien’ [qu’avant], or ce métier on le fait pour faire les choses en mieux" , s’est-il justifié.

Si " Tous Inconnus " est un succès, un deuxième numéro pourrait suivre, avec d’autres sketches. En outre, TF1 diffusera un documentaire sur le trio, à une date encore… inconnue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité