Respire, soirée spéciale pour rassembler autour du Mois sans tabac

Patrick Bruel dans l'émission pour le Mois sans tabac
© BelgaImage
Diffusion le 10 novembre à 21h10 sur France 4

Musique, humour et question de santé. Voilà la recette promise par France 4 pour cette soirée spéciale axée sur le tabac (et qui sera rediffusée le 18 sur France 3). Très concrètement, une pléiade de musiciens tels que ­Patrick Bruel, Garou, Camille Lellouche ou Louise Attaque et des humoristes comme Lola Dubini, Éric et Quentin, Marc-Antoine Le Bret ou Kamel le ­Magicien vont se succéder sur le plateau du Studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique pour animer la cam­pagne “Mois sans tabac”. Tout au long de la soirée, les pastilles d’humour vont venir couper les moments musicaux. France TV promet de l’humour familial, grand public et pas corrosif pour avoir un message différent de ce que l’on a l’habitude d’entendre à propos du tabac.

C’est une émission qui a du sens: on est tous concernés vu que l’on connaît forcément quelqu’un qui souffre ou a souffert d’un cancer des poumons, lance Églantine Éméyé, l’animatrice de cette émission spéciale. La grande force de cette soirée, c’est de pouvoir parler d’un sujet lourd sans mettre une ambiance anxiogène, sans ­culpabiliser les gens, mais en restant sous le signe de l’humour et de la convivialité.” 75.000 Français succombent du tabac chaque année, faisant de celui-ci la première cause de mort évitable dans l’Hexagone. Le but de cet événement est de proposer un écho différent pour inciter les fumeurs à se lancer et à se sentir soutenus par des messages positifs dans les médias. “C’est dans ce genre de moments que la solidarité intervient, reprend Églantine Éméyé. On va notamment ­demander à des artistes de s’engager. Si l’un d’entre eux accepte de relever le défi ­pendant un mois, les statistiques prouvent que ça lui donnera cinq fois plus de ­chances d’arrêter définitivement. Et d’en inciter d’autres à le suivre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité