Patrick Fiori rend hommage à la Corse et à ses chants

Le temps d’une soirée, Patrick Fiori et ses invités célèbrent le répertoire musical de la Corse.

patrick Fiori
© France TV
Diffusion le 4 novembre à 21h10 sur France 3

Entre Patrick Fiori et la Corse, c’est une longue et belle histoire d’amour. Fils d’un père arménien – rescapé du génocide – et d’une mère corse, il passe son enfance ­entre Marseille et Ajaccio, où il vit ­encore aujourd’hui. Ses racines, il les ­revendique régulièrement. Déjà en 1993, il rendait hommage à l’île de Beauté, lorsqu’il ­représentait la France à l’Eurovision avec Mama Corsica, un morceau écrit par François Valéry et dans lequel on ­retrouve des passages en lan­gage corse. Expliquant sa participation au concours, où il finira quatrième, Patrick Fiori avouait: “Ce qui m’intéressait, c’est qu’une langue minoritaire puisse être entendue par des millions de personnes”.

Ce besoin de visibilité et cette volonté de faire découvrir le répertoire musical corse, c’est ce qui pousse le chanteur à proposer “Corsu Mezu Mezu” en 2015. Un album de reprises dans lequel on ­retrouve seize duos en langue corse, ­interprétés par une trentaine d’artistes. Le succès est au ­rendez-vous et a donné naissance, fin août, à un deuxième ­volume riche de 25 titres. Aux côtés des artistes corses (Voce Ventu, Antoine Ciosi), on retrouve Julien Clerc, ­Claudio Capéo, Bénabar, Julien Doré, Patrick Bruel mais aussi Nikos Aliagas et Kad Merad. Tous ont été ­coachés pour la prononciation par Jean-Charles Papi, un chanteur corse.

Un album envoûtant, sensible et puissant, qui a donné lieu début octobre à un ­magnifique spectacle, dans le cadre ­exceptionnel du théâtre de verdure du ­Casone, à Ajaccio. Sur scène, on ­retrouve les participants aux deux ­albums, entouré des jeunes danseurs du studio de danse ouvert à Ajaccio par ­Alizée et Grégoire Lyonnet. Un moment de partage ­assez incroyable qui se ­prolongera en octobre 2023 par un ­concert à Paris La Défense Arena.

Sur le même sujet
Plus d'actualité