César Wagner enquête dans les Vosges

La RTBF dévoile le sixième épisode - en trois ans - de cette série policière franco-belge, qui a trouvé son public.

CESAR WAGNER série rtbf
© Prod.
Diffusion le 25 octobre à 20h30 sur La Une

Six numéros en pratiquement trois ans, c’est ce qu’on ­appelle dans le jargon “une série ­récurrente douce”. Débarqué en ­janvier 2020, au milieu des fictions policières qui pullulent déjà sur le petit écran, César Wagner, sans avoir la ­prétention de révolutionner le genre, semble apprécier ce rythme tranquille. Pour rappel, la série met en scène un duo formé par César (Gil Alma, ­notamment vu dans Nos chers voisins), un ­capitaine de policier hypocon­driaque, et une fliquette discrète, Léa Saskevitch (Coralie Russier). En marge, intervient Élise Beaumont (Olivia Côte, longtemps vue dans Scènes de ménages), une légiste disons plutôt expansive…

Coproduite par la Belgique, ce qui permet cette diffusion en primeur sur la RTBF, cet épisode intitulé L’œil du lynx nous emmène au cœur de la forêt ­vosgienne. Là où le corps sans vie d’une journaliste et militante de la cause animale a été retrouvé, ainsi que le cadavre d’un lynx. Deux événements loin d’être anodins dans une région touchée par une âpre lutte entre les chasseurs et les défenseurs des animaux. C’est donc dans ce climat houleux qu’arrivent nos deux spécialistes, afin de dénicher le ou les coupables.

Parmi les chasseurs, on reconnaîtra ­Patrick Chesnais, le “guest de service”, qui succède ainsi à Fanny Cottençon ou Bruno Todeschini, et précède Julie Gayet et Bruno Wolkowitch, tous deux dans le prochain numéro (Coup de théâtre). Pour le reste ? Un person­nage central attachant et drôle malgré lui, une construction tout à fait ­classique et quelques thèmes d’actualité évoqués : il n’en faut parfois pas ­davantage. Dans un programme qui, précisons-le, peut être pris en cours de route, les épisodes étant indépendants les uns des autres.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité