Le film de votre soirée : L’événement, le calvaire d’un avortement clandestin

D’après Annie Ernaux, prix Nobel, L’événement raconte un avortement clandestin dans la France des années 60.

L'événement
© Prod.
Diffusion le 19 octobre à 20h30 sur Be1

Début 1975, la loi Veil encadre la dépénalisation de l’avortement. Jusque-là, l’interruption de grossesse et la contraception étaient passibles de prison. De nombreuses femmes n’avaient alors d’autre solution que d’avorter clandestinement chez des “faiseuses d’anges”, dans des conditions d’hygiène souvent rudimentaires et aux conséquences parfois tragiques pour la santé. Audrey Diwan adapte ici le récit autobiographique d’Annie Ernaux récemment couronnée par le prix Nobel de littérature. Elle relate les réalités d’une époque pas si lointaine, où une jeune femme enceinte pouvait quasiment dire adieu à tout rêve d’études et de carrière, tout en faisant écho à l’actualité contemporaine, où le droit à l’avortement est remis en cause dans plusieurs pays. Anamaria Vartolomei livre une prestation bluffante de vérité, dans un film marquant qui n’occulte pas certaines scènes très dures, pour mieux exprimer le drame des femmes qui n’avaient pas le droit de choisir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité