Le remplaçant : la rencontre entre élite et banlieue

Avant de tourner pour Arte, JoeyStarr nous régale dans son rôle de professeur sans langue de bois.

JoeyStarr dans Le remplaçant
© TF1
Diffusion le 17 octobre à 21h10 sur TF1

Semaine faste pour les fans de JoeyStarr. Pendant qu’Arte diffuse Le monde de demain, une fiction en six épisodes sur les débuts du hip-hop en France à travers le parcours de son groupe NTM, Betv propose Suprêmes, un long-métrage sur le même sujet. De son côté, JoeyStarr lui-même continue son chemin dans l’univers des séries télé. L’information a été confirmée lors du récent Festival de La Rochelle: il sera la tête d’affiche de Machine, une nouvelle série signée Arte. Il y incarnera un syndicaliste d’une usine en grève suite à un projet de délocalisation et donnera la réplique à Alysson Paradis et Margot Bancilhon.

En attendant la diffusion de ce nouveau projet, on le retrouve dans la peau de Nicolas Valeyre dans le Remplaçant. Deux nouveaux épisodes qui ne manqueront pas de vous faire sourire. Suite à un incendie, les élèves du lycée Marie Curie se voient provisoirement accueillis par le lycée Dumas. Et la cohabitation s’annonce tendue puisqu’au-delà de la conception de l’éducation, c’est la différence des classes sociales qui est ici mise en lumière. Interprétant le proviseur du lycée d’élite, Thierry Neuvic est particulièrement drôle, on regrette d’ailleurs de ne pas le voir plus souvent dans ce genre de rôle. Sa première scène avec JoeyStarr est savoureuse, l’un reprochant à l’autre ses méthodes de “gros bourrin”. Très vite, on apprendra que l’antagonisme latent entre ces deux figures est aussi lié à des circonstances privées.

Reste à voir si les audiences seront au rendez-vous. Les derniers chiffres n’étaient pas très bons et si la chute se poursuit, Le remplaçant pourrait ne pas voir son contrat se prolonger. Même si, comme semblait le confirmer Barbara Schulz (qui joue ici une proviseure), de nouveaux tournages sont prévus.

Sur le même sujet
Plus d'actualité