James Webb : un documentaire sur ce télescope qui permet de voir l’univers comme jamais auparavant

Télescope révolutionnaire, James Webb livre tous ses secrets dans un documentaire fascinant.

JAMES WEBB, VOYAGE AUX ORIGINES DE L'UNIVERS avec ce téléscope révolutionnaire
© France TV
Diffusion le 13 octobre à 21h00 sur France 5

Mis en service en juillet, le super-télescope James Webb affiche déjà un CV impressionnant: il a déjà capté des images somptueuses de nébuleuses et de galaxies “pas si lointaines”, des clichés inédits de la planète Mars (même si la lumière était un brin aveuglante), ou encore un trou noir supermassif. Fin septembre, il éblouissait encore les mirettes de ceux qui suivent ses épopées avec grand intérêt, en dévoilant des photos remarquables de la planète la plus éloignée de notre système solaire, Neptune. Cette dernière n’avait plus été dans le viseur des humains depuis un bref passage dans les parages de la sonde Voyager 2 en 1989. Autant dire que James Webb écrase tous ses prédécesseurs en matière de découvertes incroyables. Même le vaillant Hubble, qui avait permis de constater à quoi ressemblait l’univers il y a 13 milliards d’années, peut désormais aller se rhabiller.

Le documentaire James Webb, voyage aux origines de l’univers s’avance sur les traces de cette odyssée intersidérale qui devrait permettre, à terme, de remonter jusqu’à l’époque du big bang et de la formation des premières étoiles. La machine, surpuissante, promet même mieux que ça: des preuves d’une existence extraterrestre, ce qui changerait à jamais notre vision du monde. De sa conception à sa fabrication, voici comment et pourquoi James Webb est aujourd’hui considéré comme l’une des avancées majeures de notre histoire commune. Une avancée à dix milliards de dollars – il s’agit bien sûr de l’instrument scientifique le plus cher jamais construit – qui est le fruit de plusieurs décennies de labeur, d’opiniâtreté, de persévérance et d’ingéniosité. Bienvenue dans les coulisses d’une aventure qui ne s’achèvera qu’une fois passées les frontières de l’infini et au-delà – ceci n’est pas une fiction.

Sur le même sujet
Plus d'actualité