Cyber, la guerre est déclarée : un documentaire effrayant pour comprendre ce péril numérique

Focus édifiant sur les piratages informatiques dirigés par des États qui menacent notre société.

C DANS L'AIR sur la cyberguerre
© France TV
Diffusion le 9 octobre à 20h55 sur France 5

Fin février 2022, la Russie n’a pas encore envahi l’Ukraine que la guerre a déjà commencé. Tous les systèmes informatiques ukrainiens importants, qu’ils soient gouvernementaux ou industriels, sont alors attaqués. Le but de Moscou: montrer aux Ukrainiens que leur pays ne peut pas les protéger. Sauf que Kiev était préparée, comme on le voit dans le docu de France 5 présenté par Caroline Roux. Partenariat crucial avec Microsoft, constitution de la première armée numérique du monde, etc. L’Ukraine était prête à mener la première guerre numérique de l’histoire. “La première, mais pas la dernière”, comme le précise un des nombreux intervenants, dont certains particulièrement importants. Hauts fonctionnaires américains, français et ukrainiens, hackers d’Anonymous à visage découvert, “trolls” russes, etc.

L’enquête de France TV permet de montrer à quel point la menace est grande. Outre l’Ukraine, on voit aussi comment les pays occidentaux sont déjà attaqués, que ce soit lors des élections, via l’espionnage, en minant leur prestige en Afrique, ou en s’attaquant au quotidien des citoyens (hôpitaux paralysés, entreprises ruinées, etc.). Plus on avance dans le docu, plus cela devient effrayant. On découvre ainsi comment la Russie et les USA pourraient littéralement déconnecter des pays entiers s’ils osaient faire le premier pas, et ce grâce à des techniques numériques et des armées de pirates toujours plus perfectionnées. Des accusations, notamment envers Moscou, toujours appuyées ici par des preuves solides. Le travail de France TV est absolument magistral, d’autant qu’il met en lumière un enjeu aussi insoupçonné que crucial pour l’avenir de nos sociétés. Une invitation à reconsidérer l’importance que l’on accorde à ce péril numérique qui nous concerne tous, suivie d’un débat en plateau.

Sur le même sujet
Plus d'actualité