Focus sur l’étrange Eglise de scientologie et ses zones d’ombre

Tom Cruise fervent défenseur de la scientologie
© BelgaImage
Diffusion le 4 octobre à 20h30 sur RTL-TVI

Secte ou religion? La scientologie regroupe un ensemble de croyances développées en 1952 par un certain L. Ron Hubbard, jusqu’alors auteur de romans de science-fiction, qui met son imagination fertile au service de ce qu’il considère comme une “philosophie religieuse appliquée” censée faire progresser spirituellement. Septante ans après sa création, elle a acquis une envergure mondiale – elle est présente en Belgique depuis 1974 – et est reconnue comme religion aux États-Unis et dans plusieurs autres pays. Mais elle suscite aussi la controverse un peu partout, régulièrement critiquée pour ses méthodes jugées sectaires et se retrouvant au cœur de procès liés à des accusations pour harcèlement moral et abus de biens sociaux.

Parmi ses milliers de fidèles à travers le monde, l’Église de scientologie compte aussi quelques personnalités: John Travolta, Juliette Lewis ou encore l’acteur français Xavier Deluc (Section de recherches), ce dernier assumant sereinement son choix: “À une époque où j’allais mal, la scientologie m’a permis de me comprendre moi-même et de connaître une harmonie que je n’avais pas”. Une décision personnelle qui peut se respecter, mais un autre membre en particulier s’est fait bien moins discret quant à ses convictions, devenant un ardent ambassadeur médiatique du mouvement: Tom Cruise. Si le brillant comédien est devenu le champion du box-office pour ses rôles dans Top Gun et la saga Mission: Impossible, il fait bien moins l’unanimité pour le prosélytisme dont il fait preuve afin de promouvoir les idées de la scientologie. Présenté par Tatiana Silva, le magazine Exclusif fait le point sur cette alliance controversée et les zones d’ombre qui entourent cette étrange Église.

Sur le même sujet
Plus d'actualité