Une plongée passionnante au cœur de l’épave du Titanic, avec James Cameron

Les restes du Titanic ont toujours obsédé. Plongée au cœur d’une épave mythique.

TITANIC, AU COEUR DE L'ÉPAVE
© Prod.
Diffusion le 29 septembre à 21h00 sur France 5

Lorsque le Titanic disparaît dans les profondeurs de l’océan ­Atlantique, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, sombre avec lui sa réputation d’insubmersible. Mais de cet événement tragique – plus de 1.500 passagers et membres d’équipage perdirent la vie ce soir-là – naquit un mythe pour les océanographes et explorateurs du monde entier. Car dans les heures qui suivirent le drame, les secours réalisent que le paquebot n’a pas sombré sur des bancs de sable, au large du ­Canada. Il s’est enfoncé bien plus ­profondément, à plus de 3.700 mètres de profondeur. Impossible, avec les moyens de l’époque, de l’atteindre. Pour les spécialistes et les rêveurs, retrouver la fameuse épave devient alors une sorte de Graal. Car non seulement il fallait trouver l’endroit où gisait le transatlantique de la White Star Line, mais en plus il ­fallait l’atteindre. Durant des décennies, aventuriers de tous bords ont rivalisé d’ingéniosité pour créer l’engin qui ­atteindrait les abysses où repose le plus célèbre navire du monde. Jusqu’à un beau jour de 1985 où, enfin, une chaudière, puis les restes du bateau éparpillés au fond de l’océan sont apparus sur les écrans d’un sous-marin. Plus de trente ans plus tard, le géant des mers reste l’épave la plus explorée de l’histoire. Avec une découverte étonnante: les ­restes des 269 mètres de long et des plus de 52.000 tonnes d’acier sont voués à la décomposition. Ils sont en effet “mangés” par une bactérie qui ronge chaque jour des centaines de kilos de fer.

Le documentaire de ce soir donne la ­parole à des spécialistes du Titanic (parmi lesquels James Cameron – 33 plongées sur l’épave à son actif) qui ont ­participé aux découvertes successives et ont permis de faire parler les ruines. L’occasion de (re)découvrir des images fascinantes de ce colosse légendaire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité