Afghanistan : ce documentaire bouleversant fait revivre la fuite de Kaboul de l’intérieur

Immersion au cœur du chaos à Kaboul après la prise de pouvoir des talibans.

fuir kaboul un documentaire en afghanistan après le retour des talibans
© Arte
Diffusion le 27 septembre à 20h55 sur Arte

C’est l’image qui a marqué l’été 2021. Le 15 août, plus de 800 Afghans – hommes, femmes et enfants – entassés dans un seul avion militaire américain, alors que l’appareil est conçu pour accueillir une centaine de passagers. Inquiets et ­désespérés face au retour des talibans au pouvoir, beaucoup ont grimpé au dernier moment par la rampe encore à moitié ouverte pour tenter de fuir ­Kaboul. Ce vent de panique souffle dans tout l’aéroport, devenu la seule porte de sortie après la prise, presque sans combat et sans résistance, de la ­capitale par le mouvement islamiste. Sur le tarmac, une marée humaine ­bloque tout décollage. À l’entrée, des familles sont jetées contre des barbelés, les enfants sont piétinés. Un père tend même son bébé vers un soldat dans l’espoir de lui offrir une meilleure vie. Des milliers d’autres Afghans ­attendent dans le canal d’égout, devant la sinistre Abbey Gate, avec de l’eau jusqu’aux genoux, pour accéder à l’aéroport et acheter un billet ”vers n’importe quelle destination”. C’est là aussi qu’un double attentat-suicide a eu lieu le 26 août, faisant plus de 180 morts. Ceci n’est qu’un avant-goût de l’horreur semée par le retour des talibans, après le retrait sous-estimé des troupes américaines.

Un an plus tard, Arte revient sur ces dix-huit jours apocalyptiques dans un documentaire bouleversant. À partir d’images de vidéosurveil­lance, d’archives personnelles, et surtout de témoignages de chaque partie – civils, soldats, talibans – qui a participé à cette évacuation chaotique, ce récit nous fait vivre au jour le jour cette course contre la montre, de l’intérieur. Un échec ­terrible qui a tout de même permis de sauver et d’exfiltrer quelque 124.000 personnes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité