Belmondo, l’incorrigible: un documentaire hommage à Bébel l’éternel

Un beau docu et des films: la télé rend hommage à Belmondo l'éternel, parti l'an dernier.

Belmondo dans l'Incorrigible
© Prod.
Diffusion le 5 septembre à 21h10 sur France 3

Il avait beau être âgé de 88 ans, personne ne semblait imaginer que le Magnifique puisse être un jour à bout de souffle. C’est que Jean-Paul Belmondo n’a pas attendu de mourir pour ­entrer au Panthéon des acteurs français, grâce à une carrière exceptionnelle allant de la Nouvelle Vague à des films grand ­public, en passant par le théâtre, sa toute première passion. Il est vrai qu’avec un père sculpteur et une mère peintre, les prédispositions à embrasser une carrière artistique n’étaient pas minces. Les débuts furent pourtant difficiles, avec des professeurs au Conservatoire qui ne croyaient absolument pas en lui et à qui il adressera un superbe bras d’honneur en guise d’adieu. “Étant jeune, tout le ­monde trouvait que j’avais une sale gueule. Alors ma mère m’a dit: “Tu dois être comme ton père et avoir du courage!” Et depuis, je n’ai jamais manqué de courage, ce qui fait que je suis toujours là”, expliquait-il en recevant un césar d’honneur en 2017.

Une fameuse force de caractère, en effet, pour celui qui réalisait ­toutes ses cascades lui-même, tournant pour les meilleurs réalisateurs français – Godard, Lautner, Lelouch, de Broca – tout en tenant dans ses bras les plus jolies femmes, à l’écran comme dans la vie.

Et bataillant ferme pour pouvoir reparler, après le grave AVC qui l’avait frappé en 2001. Sans jamais se lamenter sur son sort, se ­rappelant les années de guerre, dans son enfance: “Mon père était mobilisé et ma mère faisait des kilomètres à vélo pour aller chercher des pommes de terre. Quand on a eu des exemples comme ça, on ne peut pas se plaindre parce qu’on a un bobo au genou. Il faut toujours donner l’impression au public que tout est facile. Les gens paient, on est là pour les distraire, pas pour leur dire que c’est dur”. L’as des as est parti, mais Bébel est éternel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité