Hors saison, Champion… Les sagas télé de la rentrée

Et la montagne fleurira, Champion, Tout le monde ment, Hors saison...  Séries et téléfilms marquent ce début de saison et prouvent la bonne vitalité de la fiction française.

Kendji Girac dans Champion
Les premiers pas de Kendji Girac en tant que comédien dans Champion. © Prod.

Durant ces deux derniers mois, on pouvait imaginer que la France allait renouer avec ses bonnes vieilles sagas de l’été, et puis rien. Alors que la saison estivale ­touche à sa fin, surprise: il y a de plus en plus de monde au portillon! Mieux vaut tard que jamais, mais il y en a déjà pour tous les goûts (du policier, des drames, de l’historique, etc.) et dans tous les ­formats. Alors on vous le dit tout de suite: l’offre de cette semaine a beau être garnie, il y a du bon et du moins bon. Nos coups de cœur, ce sont les thrillers: la série franco-suisse Hors saison et le téléfilm Tout le monde ment qui pourrait être le pilote d’une série à venir.

Hors Saison ***

Le premier parle d’une policière helvétique qui doit enquêter sur des assassinats qui seraient le fait d’un tueur en série de part et d’autre de la frontière avec la Savoie, d’où l’arrivée d’un collègue français. Mais tout dérape lorsqu’elle est mêlée à l’affaire. On ne vous en dit pas plus sur le scénario mais on peut vous assurer que le suspense est là dès la première scène, et la suite ne nous déçoit pas. On est dedans de bout en bout.

Jeudi 1er septembre à 21h10 sur France 3

Tout le monde ment *** 

Pour Tout le monde ment, le scénario attire tout de suite notre attention par son originalité. On y découvre Vincent Elbaz dans le rôle d’un policier viré par sa quête de vérité qui intègre une équipe ­destinée à traiter d’affaires sensibles, c’est-à-dire ciblant des personnalités politiques, économiques ou des célébrités. Des enquêtes qui donnent à cette production un intérêt sociolo­gique, tout en y ajoutant un petit côté comédie de par le caractère très spécial de cette équipe. Si ce ­téléfilm devient une série, elle s’annonce prometteuse.

Mercredi 31 août à 21h10 sur France 2

Champion **

Continuons avec Champion, minisérie ­dramatique de deux épisodes sur un boxeur (incarné par Kendji Girac) qui voit son père tomber dans le coma. Obligé de reprendre le business de son paternel, il est de plus en plus mis sous pression car tout le monde risque de découvrir un secret qu’il cache bien: il est illettré. Ici, la série a le mérite de faire découvrir ce handicap social ­rarement représenté à l’écran et le mal-être des personnes qui doivent le subir. On est moins convaincu par le tempo et par le manque de surprise.

Mardi 30 août à 20h25 sur La Une

Et la montagne fleurira**

Enfin, il y a notre petite déception: la série historique Et la montagne fleurira, diffusé ce lundi soir sur France 2. Pourtant, sur le papier, on pouvait penser retrouver un bond réussi dans le passé digne du Bazar de la Charité, mais ce n’est pas le cas. En l’occurrence, il s’agit de l’histoire d’un jeune républicain, à l’époque de la prise de pouvoir de Napoléon III, déshérité par son père et qui tente de reconstruire sa vie tout en se fixant un but: lui reprendre le mas provençal où il a grandi. De quoi espérer beaucoup d’action? Pas du tout! Le scénario est horriblement soporifique, et le jeu des acteurs est loin d’être convaincant. Seul intérêt: l’immersion dans la paysannerie française du milieu du XIXe ­siècle, un thème rarement abordé. Pour le reste.

Tous les lundis à 21h10 sur France 2

Sur le même sujet
Plus d'actualité