Toots Thielemans, l’incroyable destin d’un ketje de Bruxelles: un docu touchant et inspirant

Rediffusion d’un portrait émouvant du musicien jazz pour fêter le centenaire de sa naissance.

Toots Thielemans
© BelgaImage
Diffusion le 22 août à 22h15 sur La Une

À l’occasion du centenaire de sa naissance, notre icône jazz est sur tous les fronts. Il est ainsi encore temps de découvrir l’excellente exposition Toots 100. The Sound Of A Belgian Legend à la Bibliothèque royale de Bruxelles (KBR, ­jusqu’au 31 août). La Une nous offre également une belle séance de rattrapage avec la rediffusion de ce portrait inédit de Thierry Loreau et Pierre Barré.

Toots y raconte avec son accent et sa ­verve sa prodigieuse ascension, de sa ­naissance dans le quartier populaire des Marolles à Bruxelles, en passant par sa réussite aux États-Unis et ses multiples collaborations avec les géants du jazz qu’il a côtoyés. On y suit la trajectoire improbable de ce ket qui est passé de l’accordéon qu’il jouait dans les fêtes de quartier à la guitare pour accompagner des big bands, avant de souffler des notes bleues dans des salles prestigieuses comme le Carnegie Hall de New York (son fameux concert The Magic Of Toots en 1986) alors qu’il était considéré comme le meilleur harmoniciste du monde. La longue carrière de Toots est ici évoquée à l’aide de nombreuses archives et de commentaires de sa mère, de son ­manager, de Raymond Devos, de ses amis musiciens Paul Simon, Billy Joel et Ozark Henry, Herbie Hancock, Quincy Jones, Philip Catherine, Nathalie Loriers, Bruno Castellucci et de bien d’autres encore. Mais plutôt que de se tourner uniquement vers son passé, Toots souhaitait ­également montrer qu’à 86 ans (son âge quand le documentaire a été réalisé), son calendrier restait très chargé puisqu’il donnait encore plus de 100 concerts par an dans le monde entier. Partout, aussi bien dans les clubs new-yorkais où il était reçu comme une star que dans un bar de Rio, la gentillesse, l’humour, l’émotion, le talent, la virtuosité et la bienveillance de Toots sont mis en avant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité