Retour sur la carrière singulière de Sting, l’électron libre

Portrait du chanteur de Roxanne et de tout ce qui le rend si singulier.

Sting
© Prod.
Diffusion le 16 août à 22h05 sur La Trois

Que serait Sting sans The Police? Tout un tas de choses, finalement: une star de la pop, un activiste, un amoureux des ­collaborations musicales… C’est ce que nous ­montre ce nouveau documentaire. Un film français sur une star américaine? On pourrait croire qu’il s’agit d’un de ces énièmes programmes cheap, comme on en voit sur certaines chaînes du PAF, faits d’archives cent fois revues, commentées par de pseudo-experts et autres has been.

Loin s’en faut, la réalisatrice Julie Veille a eu l’occasion de s’entretenir avec l’Englishman in New York, afin d’aborder la partie solo de sa carrière, ses ­succès, ses engagements humanitaires, ses duos inattendus (Craig David, Cheb Mami, Mylène ­Farmer…), ses liens avec la France, son concert pour la réouverture du Bataclan… Des moments importants de sa vie et les facettes qui font de lui un artiste à part. Outre Sting, son manager, ses musiciens, on y retrouve également Bob Geldof, Will.i.am des Black Eyed Peas, ou encore Zucchero. Une intéressante exploration de la carrière de l’artiste produite par Arte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité