Un crime parfait? s’intéresse au tueur à la pince à linge

site de rencontre
© BelgaImage
Diffusion le 2 août à 20h30 sur RTL-TVI

Marina Ciampi, veuve sans histoire, ne se connaissait pas d’ennemi. Alors pourquoi la quinquagénaire est-elle retrouvée sauvagement assassinée, la tête dans un sac plastique? Sans piste sérieuse – si ce n’est que la victime semble avoir ouvert à son agresseur en confiance -, les enquêteurs comptent sur les preuves ADN. Ils trouvent des profils intéressants dont l’un correspond à des traces retrouvées sur la scène d’un autre meurtre non élucidé, commis quelques années auparavant: celui d’Henriette Bernardi. Et les deux affaires ont des points communs. Notamment des pinces à linge retrouvées à côté des corps.

Sur le même sujet
Plus d'actualité