Snowfall, du thriller au drame familial

Snowfall revient en force avec une cinquième saison dramatiquement passionnante.

snowfall
© Prod.
Diffusion le 22 juillet à 20h30 sur BeSéries

La cinquième saison de Snowfall démarre en 1986 à l’université du Maryland. Des étudiants font la fête et l’un d’eux abuse de la cocaïne. Le basketteur Len Bias meurt d’une overdose à seulement 22 ans, coupant court à sa carrière prometteuse dans la NBA avant même qu’elle ne puisse commencer.

C’est une façon appropriée de débuter le premier épisode car cet événement inspiré de faits réels place Franklin (Damson Idris) et son business florissant soutenu par la CIA dans un contexte culturel plus large. Fini le temps où le dealer essayait de dominer le trafic au sein de sa propre communauté. Il a réussi, il est au top et la coke est omniprésente à Los Angeles. De ce fait, les règles ont changé. La mort du jeune joueur met en lumière les conséquences de la consommation de la poudre blanche. Comme le produit est plus populaire que jamais, Franklin devra se montrer plus compétitif. Mais pour l’instant, le baron de la drogue essaie de naviguer dans une nouvelle “normalité”. Il pilote son avion privé, possède une immense maison près de la plage et se concentre sur le développement immobilier avec sa petite amie enceinte. Désormais, il veut monter une entreprise propre et légale. S’éloigner du drame et de l’incertitude d’un commerce illicite afin de trouver une stabilité pour lui et ses proches. La construction de son empire a été assez exploitée auparavant, c’est pourquoi il est plus intéressant d’observer à ce stade comment Franklin gère la pression d’une entreprise qui pourrait vite le dépasser. Soutenu par un casting talentueux, le thriller policier s’est transformé en un drame familial émouvant. Ces dix épisodes sont de loin les plus aboutis depuis la création de la série américaine. Ce qui laisse présager le meilleur pour la sixième (et dernière) saison.

Sur le même sujet
Plus d'actualité