Berlin 63, générations de femmes dans l’Allemagne d’après-guerre

Le grave accident de Caterina va-t-il avoir un effet sur la vie et l’émancipation de ses filles?

Berlin 63
© Arte
Diffusion le 7 juillet à 20h55 sur Arte

Un vulgaire boui-boui où avaler une saucisse le soir du réveillon de Noël? C’est le programme que s’apprêtent à suivre les sœurs Eva, Helga et Monika – ces deux dernières accompagnées de leurs époux – et leur maman, Caterina. Il fait plutôt frisquet lorsque la petite troupe quitte l’école de danse. Monika et Joachim sont encore dans l’euphorie de l’annonce de leur future paternité, Helga sort éreintée de l’organisation de la journée alors qu’Eva se réjouit de passer une soirée seule sans son compagnon Jürgen. D’abord refroidie par le menu, Caterina finit par adopter le sourire: après tout, elle est avec ses filles… et elle pourra toujours choisir le programme de l’année prochaine. Mais, au moment de traverser la route, la sexagénaire se fait renverser. Rapidement prise en charge, la mère est néanmoins immobilisée et alitée pour un bon moment. Débute alors une petite guerre interne entre les trois sœurs pour savoir comment prendre le relais de la mater familias. Mais ce malheureux coup du sort peut également se révéler idéal dans l’émancipation des trois jeunes femmes.

À l’instar des deux premières saisons, situées en 1956, puis 1959, Berlin 63 soulève la question des générations. Caterina Schoellack mène la plus ancienne de celles-ci. Contemporaine des deux guerres du XXe siècle, cette directrice stricte et coincée d’une école de danse et de bonnes manières a longtemps cultivé cette fâcheuse propension à taire les actes du IIIe Reich. Le “camp” d’en face est représenté par sa troisième fille, Monika, jamais contre un petit rock’n’roll, symbole suprême d’insurrection à l’époque, et à la vision plus progressiste que ses deux sœurs. Lorsqu’elle se tourne vers une carrière d’auteure-compositrice, Monika fait néanmoins connaissance avec l’hermétisme des hommes… mais aussi des femmes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité