Ensemble pour l’Ukraine, un concert utile et solidaire sur RTL-TVI

RTL diffuse le concert de soutien à l’Ukraine, mis en place par Plastic Bertrand à Bruxelles.

Plastic Bertrand organise concert pour l'Ukraine
© RTL
Diffusion le 29 juin à 22h15 sur RTL-TVI

Dans la vie, il y a parfois de ­curieux hasards. Le 24 février, alors qu’il fêtait son soixante-huitième anniversaire avec quelques amis, Plastic Bertrand apprenait, comme tout le monde, l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Lui, le chanteur belge d’origine… ukrainienne. ”Mes racines me sont remontées au visage!, dit-il. Car en 1942, ma mère (Motia Federovna Petrunia – NDLR) a été raflée, chassée d’Ukraine et déportée en Allemagne. Je ­devais faire quelque chose. Et ce que je fais de mieux, c’est la musique.” D’où l’idée de ce concert caritatif au Cirque Royal de Bruxelles, le 22 avril. À la hâte mais aidé par les producteurs du spectacle Les années 80, la tournée, l’homme aux vingt millions de disques vendus a alors ­contacté une quinzaine d’artistes, de Lio à Salvatore Adamo, en passant par Alec Mansion, Benny B, Début de soirée, Philippe Lafontaine ou Partenaire Particulier. Tous sont venus prester bénévolement, à l’instar des musiciens et des ­choristes. Et avec Plastic en maître de ­cérémonie, le show a rencontré un beau succès, deux mille personnes s’étant ­déplacées pour chanter et danser sur des tubes.

Les bénéfices sont donc allés vers le pays envahi grâce à “Ukraine 12-12”, une ONG qui a redistribué les fonds via ­Caritas, la Croix-Rouge, Médecins du monde et d’autres organismes. Si ­cinquante mille euros étaient espérés, trente mille de plus ont été récoltés. Une consolation pour l’interprète de Ça ­plane pour moi, qui a dû déplorer la ­destruction du village de ses ancêtres (Senkivka) par des frappes russes. ­Certains membres de sa famille éloignée ont d’ailleurs trouvé refuge chez sa fille Joy Jouret, l’ex-capitaine de l’équipe ­belge de hockey. Ceux-ci devraient être les ­premiers à apprécier la diffusion de cet événement, chapeauté pour l’occasion par Sandrine Corman.

Sur le même sujet
Plus d'actualité