Dans les coulisses des bals populaires

Au bal ou en boîte, les soirées dansantes jalonnent nos existences et en disent beaucoup.

DANS LES BALS POPULAIRES
© France 3
Diffusion le 27 juin 21h10 sur France 3

Avec les beaux jours qui ­reviennent et les soirées qui s’allongent, de nombreux ­villages vont se parer de leurs habits de fête lors des traditionnelles ­ducasses ou autres célébrations popu­laires. Et qui dit fête dit dancefloor, c’est tout simplement inévitable. Mais comment ces rendez-vous dansants se sont-ils imposés comme des évidences? C’est tout l’objet de ce documentaire qui ­retrace – en profondeur – leur histoire, des flonflons des premiers bals de village aux éclairages épileptiques des night-clubs en passant par les soundsystems sauvages des rave parties.

Au fil de l’évolution des mœurs, c’est tout le récit ­sociétal de l’Hexagone qui résonne en musique. Car les coutumes et manières de faire la fête ne sont au fond que les ­reflets de leur époque et la piste, le ­miroir des luttes qui la traversent. Les premiers bals nous ramènent au temps où l’Église, qui ne voyait pas toujours ces “moments de débauche” d’un bon œil, était vraiment le centre du village. Ils nous plongent dans des décennies de difficile émancipation de la femme ­aussi. Elles qui avaient besoin d’un ­chaperon quand les garçons pouvaient vagabonder seuls. Plus tard, c’est la grande histoire qui se mêlera à la fête en ramenant par ricochet des tempos nouveaux sur la piste avec l’influence des sons et des chorégraphies venus des Amériques. Au cours des dernières ­décennies, la France (mais l’histoire n’est pas très différente en Belgique) a vu les façons de se rassembler en musique évoluer et se multiplier, mais l’importance de danser n’a jamais vacillé. Et même plus qu’un plaisir, c’est un véritable ­besoin d’être ensemble et de partager ces moments de décompression collectifs qui transpire de ce voyage dans le temps. Une belle porte d’entrée, sans videur, vers une foule de sujets qui disent beaucoup sur nous. Entrez dans la danse.

Plus d'actualité