RuPaul’s Drag Race: le célèbre concours de drag queens enfin adapté en France

France TV adapte le populaire concours de drag-queens de RuPaul pour mettre en valeur leur art.

drag race
© Prod.
Diffusion le 25 juin à 23h30 sur France 2

Après le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne et l’Italie, la France devient le cinquième pays européen à importer depuis les USA l’émission RuPaul’s Drag Race. Un programme encore peu connu chez nous mais qui est une véritable institution outre-Atlantique, ses 14 saisons ayant décroché 52 récompenses dont 25 Emmy Awards!

Le concept est tout simple: une dizaine de drag-queens concourent pour être la meilleure, au rythme d’une élimination par semaine. Pour l’emporter, elles doivent relever des défis mettant en avant la diversité de leurs talents artistiques: chant, danse, mode, stand-up… Elles seront également amenées à surprendre lors de défilés sur un thème imposé. Les deux qui finissent en ballottage doivent s’affronter sur un play-back, le “lip sync”, afin de sauver leurs places. Pour les évaluer, France TV a formé son jury avec Nicky Doll, seule Française à avoir participé à la version américaine, ainsi que deux personnalités familières aux milieux de la mode et LGBT+, l’animatrice Daphné Bürki et le chanteur Kiddy Smile. À trois, ils devront départager des candidates aux profils et aux univers multiples. Venus de France et d’ailleurs (Tunisie, Mexique), il peut s’agir d’hommes mais aussi de femmes trans ou de personnes non binaires. La France n’a pas encore suivi l’exemple britan­nique en y intégrant une femme cisgenre (un grand sujet de débat avec RuPaul). On applaudit en tout cas cette initiative du service public français de mettre en valeur ce monde méconnu voire méprisé des drag-queens. Un art décrié et pourtant riche. On découvre ainsi cette terra incognita avec un premier épisode diffusé sur France 2, le jour de la Marche des libertés de Paris. Le reste sera disponible en ligne sur France TV Slash, malheureusement inaccessible depuis la Belgique. Petite consolation: une version belge de l’émission pourrait bientôt voir le jour via le service de streaming un peu confidentiel WOW Presents Plus.

Sur le même sujet
Plus d'actualité