Un astéroïde pourrait-il (encore) entrer en collision avec la Terre?

La RTBF offre un bon concentré de ce qu’il faut savoir sur la menace représentée par les astéroïdes.

astéroide
© BelgaImage
Diffusion le 22 juin à 22h45 sur la Une

Pour son nouveau docu de l’été, Matière grise propose de s’intéresser à des objets célestes ­dangereux pour l’humanité: les astéroïdes. Tout le monde a bien sûr en tête le sort tragique des dinosaures, littéralement terrassés par l’un d’eux. Il est donc légitime de se demander si l’humanité ne risque pas de connaître un jour le même sort.

À l’aide de chiffres et de cas concrets, la RTBF fait ainsi le point sur le sujet, avec d’abord un état des lieux. On apprend par exemple que 300.000 tonnes de ­météorites tombent chaque année sur Terre, avec des exemples frappants ­comme le météore de Tcheliabinsk en 2013. Il s’avère aussi qu’on connaît 15.000 astéroïdes croisant l’orbite terrestre, dont Apophis (325 m de dia­mètre) qui frôlera notre planète dans une quinzaine d’années. Mais que l’on se rassure: il ne devrait pas y avoir collision. Ouf! Cela dit, l’ESA et la Nasa ­aiguisent déjà leurs tactiques pour éviter un futur impact. Le documentaire fait alors le tri entre les pistes abandonnées (comme l’utilisation d’une bombe nucléaire) et celles retenues (à l’instar d’un impact limité pour dévier la trajectoire d’un gros bolide). Il s’avère d’ailleurs que ces techniques doivent encore faire l’objet de tests lors de missions déjà ­planifiées, car les inconnues sont encore en nombre. Un astéroïde métallique ­réagirait-il de la même façon qu’un astéroïde rocheux? Et qu’en serait-il d’une comète?

C’est vrai, Matière grise fait rapidement le tour du sujet, mais le recours à des données pointilleuses nous permet d’estimer la réalité de la menace. La RTBF ne tombe pas dans l’alarmisme, ni dans son contraire. Ce juste milieu nous ­rassure tout en nous rappelant que les scientifiques ne baissent pas la garde.

Sur le même sujet
Plus d'actualité