Mustii, portrait de l’artiste qui venait d’ailleurs

Mustii, le comédien et chanteur belge, se dévoile dans un portrait intimiste diffusé ce mardi soir sur Tipik.

mustii
© RTBF
Diffusion le 21 juin à 20h05 sur Tipik

De la préparation de son ­deuxième album en 2021 à son concert sold out à l’Ancienne Belgique ce 8 juin dernier, des caméras ont suivi Thomas Mustin, alias Mustii. Diffusé le jour du solstice d’été, saison chargée pour cet “ange de la nuit” qui écumera de nombreux festivals, ce premier portrait télévisé consacré au chanteur comédien offre deux degrés de lectures intéressants. Le premier permet de mieux comprendre comment se pré­pare une sortie d’album. Écriture, composition, choix des réalisateurs, enregistrement, contacts avec la maison de disques, interviews, showcases promotionnels pour tester les réactions sur de nouveaux marchés, répétitions, gestion des réseaux sociaux, folie des retrouvailles avec ses fans… Rien n’est laissé au hasard. Le ­parcours est riche en émotions mais aussi en travail et en doutes.

Et puis il y a Thomas, l’être humain dans toute sa sincérité et sa fragilité. “Dire que je suis un comédien qui fait de la musique, c’est sans doute une manière de me protéger. Mais c’est surtout la vérité. J’ai une formation de comédien alors que je ne maîtrise aucun instrument. Je connais plus de monde dans le secteur du théâtre et du cinéma que dans la musique. En festival, quand je croise d’autres artistes, je n’ose pas trop aller leur parler. Il y a toujours de la distance. En fait, il n’y a que sur scène que je me sens bien. Je tiens les rênes et je maîtrise”, confiait-il à Moustique à la sortie de “It’s Happening Now”. Inspiré d’un trauma familial, cet album aborde les thèmes de la schizophrénie, de la difficulté à trouver sa place et à communiquer. Et comme pour son premier enregistrement “21st Century Boy”, on y constate toute la subtilité de Mustii pour y construire une mise en abyme de sa propre existence.

Le 3/7, Kneistival, Knokke. Le 9/7, Baudet’Stival, Bertrix. Le 20/7, Francofolies de Spa. Le 31/7, Les Gens d’Ère, Tournai. Le 7/8, Ronquières Festival. Le 28/8, Scène-sur-Sambre, Thuin. Le 2/9, Feel Good, Aywaille.

Sur le même sujet
Plus d'actualité