L’histoire française des Rolling Stones

Un documentaire inédit sur les liens entre les Rolling Stones et nos voisins frenchy.

THE ROLLING STONES
© BelgaImage
Diffusion le 20 juin à 21h sur France 5

D’un concert chaotique de la salle Vallier, à Marseille en 1966, à l’enregistrement du double album “Exile On Main Street” à la Villa Nellcote à Villefranche-sur-Mer, en passant par le mariage mythique de Mick Jagger et Bianca Perez-Mora y Macías à Saint-Tropez en 1979, les réalisatrices Raphaëlle Baillot et Élise Le Bivic posent un regard parfois un rien people sur les liens étroits unissant le plus grand groupe de rock and roll du monde avec la France. Intégré dans la série Un docu Stupéfiant de France 5, cette Histoire française des Rolling Stones coïncide avec la tournée Sixty (leur 60e anniversaire) qui passe notamment par le stade Roi Baudouin le 11/7, Lyon le 19/7 et Paris le 23/7.

Si sur un plan musical on n’apprend strictement rien, le point de vue des réalisatrices n’en est pas moins intéressant quand il s’attarde sur le rapport entre les Stones et les femmes ou qu’il détaille leur univers particulièrement “boysclub”. Elles nour­rissent leur film d’archives “non autorisées”, de photographies iné­dites et d’interviews de nom­breuses personnalités françaises. À noter les témoignages de Carla Bruni-Sarkozy, amie personnelle du binôme Jagger/Richards, et du guitariste Louis ­Bertignac qui avait ouvert avec son groupe Téléphone (“les Stones ­français selon certains”) le concert des ­Stones à l’Hippodrome d’Auteuil en 1982.

Sur le même sujet
Plus d'actualité