France 2 présente l’humoriste préféré de ces 20 dernières années

Apprêtez-vous à rire ce samedi soir sur France 2! Laurence Boccolini dévoile le classement des 50 humoristes préférés de ces 20 dernières années.

gad elmaleh
© BelgaImage
Diffusion le 18 juin à 21h10 sur France 2

Si on a souvent l’impression de voir les mêmes comiques sur scène, cette émission tente de vous prouver le contraire. Car oui, il s’en passe des choses en vingt ans… À la Seine Musicale, Laurence Boccolini retrace deux décennies de rire. Sur le ­plateau et en images, on retrouve une ­kyrielle d’humoristes dans leurs meilleurs sketches. Certains ont été révélés par ­Jamel Debbouze, Laurent Ruquier et ­Arthur. D’autres ont percé grâce aux ­réseaux sociaux. Tous ont parcouru du chemin depuis leurs débuts et rem­plissent à présent les salles de spectacle en France et à l’étranger. C’est le cas d’Ahmed Sylla, Alban Ivanov, Artus, Booder, Cartman, Florent Peyre, Arnaud Ducret, Claudia Tagbo, Malik Bentalha, Jeanfi Janssens, Paul Mirabel, Tom Villa ou Inès Reg. Quelques anciens comme Franck Dubosc, Gad Elmaleh, Anthony Kavanagh, Kev Adams et Florence Foresti seront aussi de la partie. Mais le rendez-vous est également l’occasion de découvrir des jeunes talents prêts à prendre la relève. En fin de soirée, le nom de l’élu parmi les 50 comiques préférés de ces vingt dernières années (le classement a été réalisé par le biais d’un grand sondage ­national Ifop) sera dévoilé.

Depuis ­quelque temps, France 2 interroge régulièrement la population sur ses préfé­rences en matière d’humour: “femme ­humoriste”, “duo du rire” ou le classique “comique préféré”. Le 2 avril dernier, l’ex-animatrice du Maillon faible décernait le titre de comique préféré des Français en 2022 dans le cadre d’une énième redite du programme. Cette fois encore, 50 ­humoristes avaient été soumis au choix d’un panel de Français sondés par l’institut Ifop. Trente-six ans après son décès, c’est Coluche qui a remporté les suf­frages. Ce nouveau numéro (deux mois seulement après le précédent) se ­concentre donc davantage sur les jeunes générations. Ça change…

Sur le même sujet
Plus d'actualité