À la télé ce soir: Julie (en 12 chapitres), super-héroïne du quotidien

Avec Julie (en 12 chapitres), autour d’une jeune femme battante, Joachim Trier redessine la féminité et trace un portrait sensible de notre époque.

julie en 12 chapitres
© Prod.
Diffusion le 14 juin à 20h30 sur Be1

Portraitiste minutieux et sensible de nos ­contemporains, le cinéaste norvégien ­Joachim Trier avait exploré dans Thelma la psyché d’une adolescente tourmentée par le rigorisme religieux de sa famille. Avec des touches ­fantastiques comme autant de pointillés impressionnistes. Avec Julie (en 12 chapitres), le réalisateur élargit le spectre, gomme le genre. Julie est une femme de trente ans comme toutes les autres. Elle vit dans un univers un tout petit peu moins rugueux avec le féminin, mais personne ne lui a indiqué ce qu’était “vivre”. Elle est paumée dans un monde moderne en manque de repères où il convient d’aller “vite”, mais où, on ne sait pas, et qui semble plus vaste que jamais. Son chemin chaotique, son “quoi faire dans la vie”, sa mère le suit avec beaucoup de compréhension. Le hic, c’est que côté cœur, ça balance pas mal aussi. Elle fréquente un dessinateur quadra célèbre, mais son cœur fait boum lorsqu’elle rencontre Eivind dans une fiesta de mariage alcoolisée où personne ne l’a invitée. Ce sera lui. En tout cas, Julie veut une ­nouvelle fois donner un sens à sa vie…

Découpant son histoire en 12 chapitres, Trier ne tombe pas dans le piège d’un possible ronron. Il n’a rien perdu de sa science du montage et du rythme en parfaite symbiose avec la bouillonnante Julie (extraordinaire Renate Reinsve) qui finit par prendre les commandes du film, lui imposer son tempo, tant elle irradie. C’est une image, Trier sait ce qu’il veut et y parvient. Capter plus que l’air du temps, s’en emparer, littéralement, grâce à la course pleine de grâce de Julie dont le courage, le sourire, les larmes sont ­renversants et entraînent tout sur leur passage, offrant au film nombre de moments suspendus d’une ineffable beauté. Si elle ne sait pas encore tout à fait où elle va, la super-héroïne Julie s’avère bien plus forte que tous les héros de Marvel pour nous redonner courage dans un monde où les obstacles ne ­manquent pas. Un film magique!

Sur le même sujet
Plus d'actualité