Le retour des reines de la route

Les reines de la route revient avec de nouvelles conductrices dont Leila, originaire de Liège.

Les reines de la route
© 6Ter
Diffusion le 12 juin à 19h50 sur RTL-TVI

Elles sont bosseuses, ­professionnelles. Souvent drôles mais aussi sans concession. Les reines de la route revient pour une ­deuxième saison avec de nouvelles routières au volant. Car si Émilie, Lexie – qui a eu droit à son émission dérivée – et Chrystelle rem­pilent, six personnalités hautes en couleur (et en moyenne très ­jeunes, trois des six “nouvelles” ont 23 ans) viennent compléter le casting. Parmi elles Leila, origi­naire de Liège, fan de sensations fortes et toujours prête à essayer de nouveaux engins. Elle n’hésite pas par exemple à charger elle- même des troncs d’arbres à l’aide d’une grue. Autre nouveauté: les différents types de bolides pilotés. Les 44 tonnes restent les véhicules préférés des “reines”, mais ­Romane, par exemple, travaille au volant d’un porte-voitures. Au fil des épisodes, les cargaisons et les trajets diffèrent. Mais les pétil­lantes jeunes femmes ont beaucoup en commun. Éprises de ­liberté, elles avalent les kilomètres loin de leurs proches. Elles passent parfois des nuits seules dans leurs camions, ce qui ne les rassure pas. Ces conductrices font figure d’exception dans un milieu extrêmement masculin (en France, ­elles représentent 5 % des routiers). Pourtant, elles s’y imposent avec un caractère en acier trempé. De quoi les rendre très attachantes aux yeux des téléspectateurs…

Initialement proposé par 6ter (la petite sœur de M6), Les reines de la route avait séduit la France dès son arrivée vrombissante sur les écrans. La deuxième saison a fait encore mieux avec un score historique pour la chaîne: 609.000 curieux pour le premier épisode. RTL-TVI, qui avait également obtenu des audiences très satisfaisantes en première saison (plus de 350.000 téléspectateurs pour l’épisode le plus populaire), peut raisonnablement à nouveau espérer de bons chiffres.

Sur le même sujet
Plus d'actualité