L’empire du silence, des vérités qui dérangent

L’empire du silence de Thierry Michel, un film sur les crimes impunis en RDC qui ne plaît pas à tout le monde.

l'empire du silence
© BE TV
Diffusion le 7 juin à 20h30 sur Be1

C’est un peu comme si tout le parcours cinématographique de Thierry Michel l’avait amené à réaliser L’empire du silence. Une somme. Un ­aboutissement. Après trente années à traiter du Congo, après 13 films dont Mobutu, roi du Zaïre, Congo River, Katanga Business ou L’homme qui répare les femmes, Thierry Michel referme un chapitre de sa carrière et de sa vie avec un document qui entend éveiller les consciences, réveiller les responsables poli­tiques internationaux et rétablir la justice dans un pays complexe.

En moins de deux heures, le cinéaste belge revient sur l’histoire de la République démocratique du Congo au cours de ces 25 dernières années, relatant avec un grand souci de clarté le génocide rwandais, ses conséquences politiques, les luttes de pouvoir pour la succession de Mobutu, les armées rebelles qui sèment la ­terreur, les crimes de guerre, l’aveuglement et le silence des instances internationales. Avec courage et sur la base de documents indubitables, il désigne les ­responsables et dénonce l’impunité dont ils bénéficient encore aujourd’hui. Sorti en janvier dernier, son film a été reçu comme une claque par tous ceux qui l’ont vu.

Présenté dans le monde entier, il continue de provoquer des remous. Les frères Balufu, réalisateurs de Congo! Le silence des crimes oubliés, ont déposé une plainte pour plagiat, accusant Thierry Michel de leur avoir volé des images. Depuis New York où il présente son film avec le docteur Mukwege, Thierry Michel nous a affirmé que ces accusations étaient sans fondement et qu’il a répondu par une plainte pour diffamation. Selon lui, la manœuvre serait le fruit de rapports de force au sein du pouvoir en place et tendrait à interdire son film en RDC, alors qu’il a déjà été projeté à trois reprises à Kinshasa. Affaire à suivre.

Lors de sa sortie en salles, nous avions rencontré le Docteur Mukwege, l’homme qui veut réparer le Congo

Sur le même sujet
Plus d'actualité