?> Finale inédite d'Europa League entre Francfort et les Rangers - moustique.be
Search Menu

Finale inédite d’Europa League entre Francfort et les Rangers

Si Francfort et Glasgow méritent leur place en finale, personne n’imaginait les retrouver là. Qui soulèvera le trophée tant convoité ?

La coupe de l'Europa League

© Belga Image

Diffusion le 18 mai à partir de 20h05 sur TIPIK

À dix jours d’un Real Madrid-Liverpool qui clôturera à Paris la prestigieuse Ligue des Champions, la deuxième compétition européenne propose à Séville une finale plus inattendue, entre l’Eintracht Francfort et les Glasgow Rangers. Tombeurs surprise du grand favori (Barcelone) en quarts de finale, les premiers partent légèrement favoris. Malgré une saison morose en championnat d’Allemagne, Francfort a su rester invaincu au cours de ses douze rencontres en Europa League, ce qui inclut deux matchs face à l’Antwerp à l’automne dernier. Gagner ce mercredi serait son unique chance de se qualifier pour la prochaine saison continentale. Pour leur adversaire écossais, les choses ont été un peu plus laborieuses. Éliminé de façon précoce en Ligue des Champions, Glasgow a été repêché dans cette épreuve, d’où il a péniblement émergé du premier tour. S’il a éliminé Dortmund ou Leipzig, l’équipe où évolue l’ancien attaquant anderlechtois Kemar Roofe se retrouve en finale en ayant connu la défaite à sept reprises, en dix-huit matchs ! Et fait tout aussi peu commun, son meilleur buteur, James Tavernier – qui est aussi celui de la Coupe – est un… défenseur, lui qui a marqué à sept reprises.

Si l’évolution du football a fait perdre un peu de splendeur aux équipes de ce soir, l’histoire nous rappelle que l’unique trophée européen remporté par Francfort avait déjà été cette Europa League (ex-Coupe UEFA), en 1980. Malheureux finalistes en 2008, les Rangers patientent après un trophée continental depuis pile un demi-siècle, et leur Coupe des Coupes gagnée en 1972. De bien longues attentes qui ajoutent du piment à cette apothéose s’annonçant prometteuse, tant pour leurs supporters que pour des millions de spectateurs neutres à travers le monde.