À la télé ce soir: Titanic, les secrets du film culte

Film de tous les superlatifs, Titanic n’est pas le reflet exact de la tragédie.

Titanic
© Prod
Diffusion le 21 avril à 19h50 sur RTL-TVI

Avril 1912, le Titanic sombre dans les eaux glacées de l’Atlantique, emportant avec lui plus de 1.500 personnes. Un naufrage qui fait la une de l’actualité et sera porté plusieurs fois à l’écran. Avec en apothéose, la version de James ­Cameron en 1998. Multirécompensé (11 oscar, 4 golden globes), classé dans les films les plus rentables de tous les temps (2.186 milliards de dollars de ­recettes), le long-métrage est décrypté deux fois cette semaine.

Dans un premier temps, RTL-TVI (qui rediffuse le film) propose La folie Titanic, les secrets du projet le plus fou du cinéma où Maria del Rio nous fait découvrir les petites his­toires ayant jalonné le parcours du projet de James Cameron. On hallucine en ­découvrant le budget hors norme: initialement, 110 millions de dollars étaient prévus. Mais les retards (60 jours de tournage supplémentaires) et les lubies du ­réalisateur, perfectionniste à l’extrême, font exploser les prévisions. 200 millions de dollars seront finalement nécessaires. On grelotte lorsque les ­acteurs expliquent les difficultés liées au tour­nage. Certains, à l’instar de Kate Winslet, en ressortiront avec une pneumonie, à force d’avoir pataugé dans une eau à 14° pour les scènes du naufrage.

Vendredi soir, la RTBF choisit un angle différent en rediffusant un documentaire de la BBC. Avec les témoignages de ­spécialistes, on apprend que certains faits ne sont pas avérés. Par exemple, l’histoire d’amour entre Jake et Rose – fil rouge de Titanic – n’est que pure fiction. Au ­contraire du couple formé par Isidor et Ida Straus, passagers de 1re classe. Refusant d’embarquer sur un canot de sauvetage tant qu’il n’était pas assuré que les ­femmes et les enfants des catégories inférieures seraient sauvés, l’homme est ­rejoint par son épouse, incapable de l’abandonner. Ils ne survivront pas.

Sur le même sujet
Plus d'actualité