Candice Renoir, c’est pas tout à fait fini

Dernière saison pour l’une des séries françaises les plus suivies. Mais Candice Renoir reviendra…

Candice Renoir
© RTBF
Diffusion le 10 avril à 20h55 sur La Une

Lancée début d’année 2013, la ­série policière incarnée par ­Cécile Bois livre ainsi sa dernière salve – de six numéros -, de commun accord entre l’actrice, qui aspire à retrouver plus de temps pour elle, et la chaîne initiatrice du projet (France 2), envisageant de modifier le personnage de Candice Renoir. Histoire aussi d’éviter l’épisode de trop (94 ont été mis en ­boîte) et conserver une marque forte du petit écran, la commandante de police et maman ne reviendra plus qu’épisodiquement, sous forme de téléfilms et ailleurs que dans son habituel commissariat de Sète. Assez vite même, puisque Bois tournera au moins deux fictions liées à ce personnage cette année: l’un est déjà ­annoncé en Corse et, plus original, l’autre sera filmé quelque part en mon­tagne aux côtés de Samuel Le Bihan, à l’occasion d’un crossover avec Alex Hugo, autre série française à succès.

Mais d’ici là, la série a quelques derniers secrets à livrer. Surtout après l’étonnant final de la neuvième saison, marquée par l’intrusion d’un forcené armé dans les bureaux des héros. Sans trop en dévoiler, cet événement va avoir un sérieux impact sur le comportement de Candice. Jusqu’à sensiblement faire évoluer sa relation avec son collègue Antoine Dumas (Raphaël Lenglet), plutôt complexe jusqu’ici. Deux comédiens qui, chose rare, ont refusé une augmentation sur leur ­cachet, au profit de la qualité de la série!

Reposant souvent sur d’authentiques faits divers et bénéficiant de conseillers issus de la police, la série est suivie par trois cent mille téléspectateurs chez nous, et plus de cinq millions de ­téléspectateurs en France. Et par bien d’autres dans plusieurs pays d’Europe, ainsi qu’en Amérique latine et au ­Canada. Délassante, simple et finalement efficace, elle devrait donc manquer à pas mal de fidèles.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité