Clem: 2 bonnes raisons pour que la série s’arrête

Hier soir La Une diffusait le dernier épisode de la saison 12 de Clem. Le moment idéal pour faire ses adieux?

Lucie Lucas dans Clem
L’heure des adieux a-t-il sonné pour Lucie Lucas et Clem?

Petit retour en arrière: février 2010, les téléspectateurs sont plongés dans l’histoire de Clémentine Boissier, 16 ans, qui apprend qu’elle est enceinte. Trop avancée dans sa grossesse, elle ne peut plus avorter. Au fil des épisodes, on découvre comment la jeune ado gère cette nouvelle vie, les réactions de ses parents, du futur papa et du reste de son entourage. Portée par un casting impeccable (Victoria Abril, Carole Richert, Laurent Gamelon…), la série séduit et cartonne dans les audiences. Aujourd’hui, c’est moins le cas. Pourquoi?

Les intrigues ne se renouvellent plus

Le pitch de départ était intéressant et a permis, au fil des saisons, de traiter de nombreux sujets de société: grossesse non désirée, harcèlement, cancer, maladie, écologie, mouvements sociaux… Premier bémol: certains ont constitué le fil rouge de saisons entières tandis que d’autres ont été évacués trop rapidement. Difficile de croire qu’une histoire d’harcèlement scolaire peut se résoudre en quelques jours à peine…. Ensuite, la série peine à se renouveler. Certains thèmes abordés reviennent régulièrement au cœur des intrigues. Ils concernent d’autres personnages et sont intégrés différemment mais donnent cependant une désagréable impression de déjà-vu. L’exemple le plus frappant concerne Clémentine et son fils Valentin. Elle l’a donc eu à 16 ans. Et dans la onzième saison, diffusée l’an dernier, c’est au tour de Valentin, 17 ans, de devenir papa par accident…

Un casting trop différent

On l’a dit, la réussite de Clem doit pour beaucoup à son casting initial. Mais celui-ci a presque complètement disparu, à l’exception de Lucie Lucas, Carole Richert et Jean Dell. Un cycle presque normal pour une série qui s’étale sur plusieurs années mais trop c’est trop. Certains personnages ( Philippe Lelouche, Elodie Fontan,…) avaient disparu au cours des saisons mais le départ de Victoria Abril, en 2018, a clairement marqué un tournant. Pire, certains sont revenus après une longue absence mais incarnés par d’autres acteurs. Comme Jérôme, l’ex-mari de Clem, incarné pendant quatre saisons par Benoît Michel et aujourd’hui interprété par François-David Cardonnel (ex-participant de Koh-Lanta). De quoi déboussoler les plus fidèles.

Et maintenant ?

En général, TF1 – qui diffuse la série avec quelques jours de retard par rapport à la RTBF – s’appuie sur les audiences pour décider du renouvellement. Les chiffres ne sont pas encore arrêtés pour cette douzième saison mais le premier épisode n’a séduit que 2.68 millions de téléspectateurs. A titre de comparaison, la onzième saison avait séduit 4 millions. En Belgique aussi, on constate une diminution des audiences (à peine 170.000 téléspectateurs le 24 mars, pendant que le film de RTL-TVi réunissait 261.000 personnes). Le temps de mettre un terme aux aventures de Clem et sa tribu semble bel et bien venu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité