À la télé ce soir: Quand la maladresse devient pathologique

Matière grise s’interroge sur la dyspraxie, un trouble ­encore méconnu qui s'apparente à un parcours du combattant pour les personnes concernées.

Un enfant atteint de dyspraxie
© Adobe Stock
Diffusion le 30 mars à 23h00 sur La Une

Lacer ses chaussures, boutonner sa veste, rouler à vélo, bricoler… Toutes ces activités, qui, une fois apprises, deviennent automatiques, peuvent être synonyme de calvaire pour une minorité d’enfants. Pour eux, tout prend plus de temps. Le manque de rapidité et d’efficacité dans les gestes habituels se transforme en un réel handicap. La dyspraxie est souvent considérée comme une simple maladresse. Pourtant, coordonner ses mouvements demande un gros effort pour les personnes dyspraxiques.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité