À la télé ce soir: Soins low cost, l’envers du décor

Entre attrapes et vrais bons plans, France 5 s’intéresse aux options pour se soigner à bas prix.

Des lunettes moins chères
© France 5
Diffusion le 22 mars à 21h00 sur France 5

Depuis peu, les Français ne ­doivent presque plus rien ­dépenser pour obtenir des lunettes, une couronne dentaire ou une prothèse auditive. Un immense progrès pour près de 10 millions de personnes, dont certaines qui n’avaient auparavant pas assez d’argent pour avoir accès à ces soins. C’est ce qu’a permis la réforme 100 % santé, en s’appuyant sur un gros chèque de l’État. Problème: comme le montre Enquête de santé, ce modèle ­économique est déjà en péril. La faute à des centres ophtalmo-dentaires dirigés par des investisseurs sans scrupule qui pro­fitent des failles du système pour faire du profit.

Premier exemple: des cabinets ­orthoptistes font gonfler la facture de leurs clients, soit en faisant passer des bilans inutiles, soit en ajoutant des opérations médicales qu’ils n’ont même pas réalisées. Puisque l’État paie, personne ne s’en rend compte! Le préjudice total pour escroquerie est estimé à 3,6 millions d’euros par l’Assurance maladie en 2021. Deuxième cas, plus sadique: des centres dentaires mutilent volontairement les dents saines de leurs patients pour leur poser des prothèses qui sont, comble de l’histoire, ­inadaptées. Enfin, les opticiens incitent les clients à ne pas choisir des lunettes 100 % santé, remboursées par l’État mais qui rapportent peu aux magasins, pour se tourner vers des marques vendues très cher. Le souci, c’est que les premières s’avèrent tout aussi efficaces que les deuxièmes, voire meilleures. Les deux tiers des opticiens ­seraient concernés.

Avec cette enquête, France 5 sonne l’alarme. Le public peut facilement se faire avoir et risque même de perdre les acquis de la réforme. Des constats effarants, minutieusement préparés avec des ­infiltrations en caméra cachée. On reste abasourdi par ces révélations révoltantes.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité