À la télé ce soir: L’homosexualité vue par les parents

La RTBF dédie sa soirée à l’homosexualité, vue par les parents et le prisme des thérapies de conversion.

mon enfant est homo
© Prod
Diffusion le 14 mars à 20h30 sur La Trois

Dévoiler son homosexualité peut représenter une véritable épreuve. Mais qu’est-ce qui arrive une fois ce pas franchi? C’est la question de la soirée de La Trois, qui diffuse deux documentaires.

Dans un premier temps, la RTBF s’attarde sur la réaction des parents face au coming out de leur(s) enfant(s). Un point de vue peu entendu alors que ces personnes sont souvent au cœur du problème. Ici, elles se confient sans détour, dans des situations très différentes. ­Parfois, ça se passe relativement bien, comme pour Marie-Claude et son fils, malgré un malaise vu qu’elle était mise dans la confidence près d’un an avant son mari. Pour d’autres, c’est plus ­compliqué. Imprégnés par une homophobie dont ils n’avaient pas forcément conscience, ils sont profondément ­bouleversés. Ils pensent à tort que l’homosexualité est un choix, se ­demandent si l’éducation y est pour quelque chose, redoutent le regard des autres, etc. Laura par exemple, maman de trois enfants tous homosexuels, n’ose témoigner qu’à visage couvert. Quant à Ouahida, elle regrette de s’être séparée de son fils durant des années. Des témoignages émouvants qui brisent un tabou toxique pour les familles concernées.


Enfin, dans certaines familles très religieuses, l’affaire dérape. Les parents ­forcent leurs enfants à suivre des “thérapies” fallacieuses censées les ramener vers l’hétérosexualité. C’est l’objet du ­deuxième docu qui infiltre les sociétés qui organisent ces pratiques pour montrer comment cela se passe. Sont aussi interrogés les meneurs de ces mouvements, de part et d’autre de l’Atlantique, ainsi que les victimes qui ont vécu un véritable enfer. Une enquête rare et ­approfondie sur ces dérives méconnues qui mènent parfois à la mort.

Sur le même sujet
Plus d'actualité