À la télé ce soir: Paris, capitale de l’espionnage

Ils seraient entre 10.000 et 15.000 agents secrets infiltrés dans les rues de Paris.

Paris, secrets d'espions
Paris, secrets d’espions. © Magneto
Diffusion le 13 mars à 20h55 sur France 5

Décembre 2014. Les agents de la direction générale de la ­sécurité intérieure surveillent un espion russe et un ingénieur français de l’armement. Un jour, ils filent l’agent russe, qui se rend place Saint-Sulpice, dans le 6e arrondissement de Paris, puis prend la direction de Saint-Germain-des-Prés. Il sait qu’il est observé, traqué par une petite douzaine de personnes de tous types et de tous âges. Alors il marche, longtemps, très longtemps. Ce n’est qu’après plusieurs heures qu’il finit par s’arrêter dans une église, mais les services français sont prêts. Déguisés en couple de touristes, deux agents assistent alors à l’arrivée de l’ingénieur français, qui s’installe à côté du Russe, sans un mot. Seul un échange d’enveloppe est effectué. Puis ils ­repartent, l’un dans un bus, l’autre dans un taxi.

Avec ses innombrables stations de métro, des gares, deux aéroports et des cimetières, la capitale française est un terrain de jeu idéal pour les espions. Depuis la fin du XIXe siècle, elle serait même la capitale mondiale de l’espionnage, abritant entre 10.000 et 15.000 agents secrets. Américains, Russes, ­Chinois et Israéliens y sont les plus actifs et partagent leurs tâches entre écoutes, infiltrations et éliminations. “On part du principe que tout le monde espionne tout le monde”, précise Éric Denécé, ­directeur du Centre de recherche sur le renseignement. Il fait partie des nombreux intervenants de ce reportage qui entend percer les mystères de l’espionnage à Paris, au même titre que Sergueï Jirnov, ancien agent illégal du KGB ­entre 1984 et 1992. À l’époque, il avait pour mission de se fondre dans la société sous une fausse identité et une profession dite “de couverture”. Aujourd’hui, il accepte de dévoiler certaines méthodes anciennes et actuelles. Un documentaire riche en informations qui peuvent faire froid dans le dos.

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité