À la télé ce soir: Ce que Pauline ne vous dit pas, une minisérie troublante

La justice révèle ses failles dans Ce que Pauline ne vous dit pas sur France 2, en accusant une femme d’avoir tué son ex.

Ce que Pauline ne vous dit pas
© France 2
Diffusion le 9 mars à 21h10 sur France 2

Généralement, quand une ­héroïne est accusée de meurtre, le téléspectateur sait tout de suite qu’elle est innocente. Comment imaginer le contraire? Pourtant, ce n’est pas du tout ce qui se passe dans la nouvelle série en quatre épisodes de France 2. Ici, on suit l’histoire de ­Pauline, une mère qui est en train de ­divorcer de son mari violent. Un jour, énervée, elle va chez lui parce qu’il ne veut pas la soutenir financièrement, alors qu’elle s’occupe des enfants. À ce ­moment-là, on ne voit que ce dont son fils est témoin: Pauline rentre dans la maison et peu après, on la voit à côté du cadavre de son ex. Paniquée, elle part, prévient les secours tardivement et se comporte de plus en plus bizarrement. Très vite, elle devient la suspecte principale. Presque tout le monde est persuadé qu’elle l’a tué. Pourtant, à chaque fois qu’elle passe devant la juge d’instruction fraîchement nommée, elle nie.

Est-elle vraiment coupable ou pas? D’épisode en épisode, on oscille entre les deux réponses. Ce suspense tient en haleine le spectateur jusqu’aux toutes dernières minutes. Mais ce n’est pas le seul point fort de cette histoire. Toute une série de personnages permettent ici de présenter les travers du système judiciaire français. Une justice qui s’avère parfois maladroite et blessante tant ses méthodes causent des dégâts dans la ­famille de Pauline. Elle peut aussi se montrer corrompue lorsque le procureur se mêle de l’affaire, mais également louable tant la juge d’instruction essaie de faire de son mieux. Une véritable ­histoire parallèle qui complète celle de Pauline pour en faire un tout complexe mais bien ficelé. En découle une série policière réussie et originale, qui porte un message fort sur l’appareil judiciaire tout en offrant un scénario touchant et à rebondissements.

Sur le même sujet
Plus d'actualité