Funérailles de Jean-Pierre Pernaut: 10 choses à savoir sur l’ex-présentateur

Les obsèques de Jean-Pierre Pernaut, l'empereur du 13 heures de TF1 décédé le 2 mars dernier, auront lieu ce mercredi à la Basilique Sainte-Clotilde, à Paris.

Jean Pierre Pernaut
© BelgaImage

Amiens

Jean-Pierre Pernaut naît à Amiens le 8 avril 1950. Fils d’une mère pharmacienne et d’un père directeur d’usine, il grandit dans la petite commune de Quevauvillers, où il fréquente une école privée.

Carrière

Après des études de journalisme, il réalise à 25 ans ses premiers reportages pour le quotidien régional Le Courrier picard. Il intègre ensuite la rédaction picarde de l’ORTF, le service public français de l’époque, puis celle de TF1 (encore publique) le 6 janvier 1975, jour de la création de la chaîne qu’il ne quittera plus.

Régional

D’abord présentateur du JT de 23h, puis journaliste économique, il s’affirme comme un élément essentiel d’une chaîne bientôt privatisée. En 1988, Francis Bouygues, nouveau boss de TF1, le place à la tête du 13h avec la mission de se recentrer sur l’info régionale. Entre 1991 et 2010, il présentera également Combien ça coûte?

Marronniers

L’importance qu’il accordait à l’info régionale dépeint un homme attaché à la culture française. Face au manque de traitement international, il dira en 1998: “Vous voulez des nouvelles sur le Venezuela? Regardez la chaîne vénézuélienne”. Il abuse également de ces sujets revenant chaque année. Son goût pour le terroir mènera les Guignols à le représenter comme un facho.

Sans prompteur

Contrairement à tous ses collègues, Jean-Pierre Pernaut rivait régulièrement son regard sur ses feuilles. C’est parce qu’il était le seul à travailler sans prompteur. Ce qui lui permit de placer quelques petites phrases en lancement ou en sortie de sujet, notamment à l’intention des grévistes.

Mariage gay

Il cachait mal ses opinions conservatrices. En 2013, un militant anti-mariage gay est condamné à deux mois de prison ferme. Pernaut débute par: “Il ne fait pas bon être hostile au mariage homosexuel”.

Migrants

En 2016, c’est une transition entre un reportage sur les maraudes de la Croix-Rouge et l’ouverture d’un centre pour migrants qui fait polémique. “Plus de place pour les sans-abris, mais les centres pour migrants continuent à ouvrir.” Rappel à l’ordre du CSA français.

Théâtralisation

Selon des sociologues des médias, sa présentation personnalisée et théâtralisée reposait sur des remarques ou mimiques qui “semblent vouloir faire vivre le récit tout autant que le récit lui-même”.

Comédien

Il s’était d’ailleurs pris d’une passion pour le théâtre et a même monté deux pièces sur les coulisses du monde politique. Sportif, Pernaut a également été sacré trois fois champion de France de hockey dans les années 60 et aime les sports automobiles.

Fragile

Après 33 ans de présence aux commandes d’un JT, un record en Europe, son intention de quitter le 13h à la fin de l’année a rassuré sa femme, l’ancienne Miss France Nathalie Marquay. Après avoir vaincu un cancer de la prostate, JPP a annoncé en novembre 2021 être atteint d’un cancer du poumon. Il en est mort le 2 mars dernier à 71 ans.

Sur le même sujet
Plus d'actualité