Paris-Nice lance une belle semaine de cyclisme

Paris-Nice, 80e du nom et première grande course à étapes de l’année, reste incontournable.

cyclisme
© BelgaImage
Diffusion le 6 mars à 15h10 sur La Une

Huit jours après la reprise des courses belges et dans la foulée des spectaculaires Strade Bianche italiennes courues ce samedi, c’est au tour de la première épreuve française d’envergure de s’élancer. Celle qu’on surnomme la Course du soleil démarre en effet ce dimanche dans les Yvelines, pour se boucler dimanche prochain sur la Promenade des Anglais, au terme de 1.197 kilomètres.

Imaginée en 1933, la course à étapes a vu défiler des champions comme ­Anquetil (vainqueur 4 fois), Merckx (3), Poulidor (2), Indurain (2), Jalabert (3) et Contador (2). Un prestigieux palmarès que, pour bien longtemps encore, dominera l’Irlandais Sean Kelly, six fois (!) lauréat de suite entre 1982 et 1987. Car vu sa brève durée, l’épreuve a l’avantage particulier de convenir aussi bien à des spécialistes de tours que de clas­siques. Même si ces dernières éditions ont donné un léger avantage aux premiers… Après trois étapes de plaine pouvant favoriser les sprinters (Bennett, Jakobsen, Philipsen, Sagan, Van Aert…) jusqu’à mardi, le parcours proposera un contre-la-montre mercredi à ce qui ­restera du peloton de 154 coureurs. Bien qu’organisé dans la ville (Montluçon) du champion du monde Julian ­Alaphilippe, ce dernier brillera par son… absence, car inscrit sur Tirreno-Adriatico disputée dans le même temps. Ensuite, les difficultés iront crescendo jusqu’à la grande étape de montagne ­samedi – avec le redoutable col de Turini -, avant une dernière journée corsée. De quoi promettre tant de belles images que du spectacle. Mais pour réaliser un triplé, l’Allemand ­Maximilian Schachmann aura fort à faire face aux Almeida, Haig, Quintana, Roglic, Quintana, Vlasov et autre Simon Yates. Voilà en tout cas une belle semaine cycliste en perspective!

Sur le même sujet
Plus d'actualité