À la télé ce soir: L’espace, ce nouveau champ de bataille

Ce jeudi soir, petit voyage autour de la Terre avec un focus sur les satellites, leur vie, leur œuvre.

satellite
© RTBF
Diffusion le 3 mars à 22h40 sur La Une

Au vingtième siècle, les ­grandes puissances se sont battues pour conquérir l’espace. Aujourd’hui, il s’agit de garder les pions qu’elles ont pu y placer. Car les satellites qui tournent au-dessus de nos têtes sont d’une ­importance militaire difficile à imaginer. “Se diriger dans le désert, tirer une bombe vers une cible ou encore communiquer en pleine mer… En quelques années les satellites sont devenus indispensables au bon déroulement des opérations militaires”, apprend-on dans les premières minutes du documentaire.

Ce qui offre des images assez surpre­nantes en 2022, avec des soldats se baladant dans le désert, armés d’énormes ­antennes et de gros téléphones. Mais face à la distance qui sépare le centre de ­commandement du cœur des opérations, ils constituent les meilleurs alliés. Sans parler de leur rôle indispensable à la localisation. Mais ce serait se tromper que de penser que le sort des satellites ne nous concerne pas. Chaque jour, nous en utilisons en moyenne 57. Ne serait-ce que pour téléphoner, effectuer nos virements bancaires ou surfer sur Internet. On estime qu’ils sont 1.500 à tourner en orbite, mais vu la concurrence accrue pour s’approprier l’espace et l’arrivée d’acteurs privés, ils devraient être 6.000 dans les années qui viennent. L’enjeu qui entoure ces énormes structures de métal est donc gigantesque. Ce n’est donc pas une surprise si les gouvernements investissent des montants pharamineux pour les protéger. Car là, seuls à tourner dans l’espace, ils sont vulnérables. Notamment à cause des risques de collision. Des équipes complètes se consacrent à éviter ces collisions, qui auraient des ­implications technologiques, financières mais également géopolitiques, voire ­diplomatiques. Il ne ferait pas bon être responsable de la casse du satellite d’un autre État.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité