À la télé ce soir: Un homme abîmé, le viol au masculin

Téléfilm coup de poing sur un homme dont la vie bascule le jour où il est victime d’un viol.

Un homme abimé
© France 2
Diffusion le 2 mars à 21h10 sur France 2

Avec #MeToo, le tabou des violences sexuelles tend enfin à se fissurer mais pas encore pour tous. Autant l’omerta faiblit chez les femmes, ce n’est pas ­encore le cas chez les hommes. C’est exactement à ce problème que s’attaque le nouveau téléfilm de France 2.

L’histoire présente une de ces victimes, Raphaël (interprété par Yannick ­Choirat). Au début, c’est un mari ­comblé. Épanoui avec sa femme et père de deux enfants adorables, cet avocat d’affaires vient même d’obtenir une promotion. Mais alors qu’il est seul dans un hôtel au Havre, il rencontre un homme au bar, sympathise et ne se rend pas compte que ce dernier met une drogue dans son verre. Profitant de son état de fausse ébriété, cet inconnu le ramène dans une chambre et le viole. À son réveil, Raphaël est brisé. Le ­souvenir flou de cette nuit le poursuit et il se sent honteux, il n’en parle à personne. Il devient tellement aigri qu’il met en danger autant sa vie de famille que sa carrière professionnelle. Au bout du rouleau, il va devoir effectuer un ­véritable parcours du combattant pour oser faire face à son traumatisme et ­éviter de tout perdre.

Profondément bouleversant, ce téléfilm est riche en émotions fortes et constitue une rare représentation de ces violences sexuelles faites aux hommes. Il en ­montre les conséquences mais aussi les obstacles qui empêchent la libération de la parole (le culte de la virilité, les préjugés des policiers et de la justice, la ­difficulté d’apporter des preuves, les considérations professionnelles, etc.). Un ­appel à prendre conscience du problème dans toute sa complexité. Le film est d’ailleurs suivi par un numéro d’Infrarouge sur cette virilité toxique, avec plusieurs hommes qui témoignent de ce fléau aux multiples conséquences.

Sur le même sujet
Plus d'actualité