À la télé ce soir: Deux femmes, téléfilm basé sur une histoire vraie

Deux Femmes veulent changer la société patriarcale qui accuse l'une des deux de meurtre.

deux femmes
Odile Vuillemin dans Deux Femmes. © Prod
Diffusion le 28 février à 21h10 sur France 2

La route de campagne est aussi belle que la météo est exécrable. En ce jour de novembre 1965, Colette roule en direction d’Arras, petite ville du nord de la France. Sur place, dans une rue peu fréquentée et donc à l’abri des regards, elle rompt d’abord avec son amant Robert, puis ­rejoint discrètement une mère et sa fille. Colette joue le rôle d’intermédiaire, celle qui introduit auprès d’un des rares ­médecins volontaires les jeunes femmes désireuses d’avoir recours à l’avortement. À cette époque, cette pratique est encore considérée comme illégale. Mais Colette n’a pas peur: c’est d’ailleurs une journée ordinaire pour cette mère de trois ­enfants, qui la poursuit ensuite auprès de son mari, dans leur boutique, puis dans leur café habituel pour boire un verre. Elle est alors loin de se douter que ­quelques jours plus tard, le meurtre – commis cet après-midi-là – d’un chef de bureau de banque, retrouvé carbonisé dans sa 2 CV, va lui être mis sur le dos par le très (très) maniéré commissaire André Faureins.

Les raisons de cette ­accusation? Elle n’a pas d’alibi, puisque son amant Robert et le médecin se ­taisent dans toutes les langues, et surtout une atmosphère patriarcale et machiste qui n’accepte pas les femmes modernes et libres. Alors que la peine de mort est encore en vigueur, Colette va heureusement pouvoir compter sur l’aide d’une juge d’instruction intègre qui va mener une contre-enquête.

Cette fiction à l’ancrage actuel bouleversant est librement inspirée du fait divers – surnommé “l’affaire du Bois Bleu” – qui a ­bousculé la France au milieu des années 60. Au casting, on retrouve Odile ­Vuillemin (Colette), la très convaincante Agathe Bonitzer (la juge d’instruc­tion Anne-Marie Leroux), Aurélien ­Recoing ­(commissaire Faureins) ou Wallerand Denormandie (l’amant ­Robert Ferrand).

Sur le même sujet
Plus d'actualité